Festival Première 2020


Avec l’arrêt des sorties en salles, plusieurs critiques pré-rédigée n’ont pas été encore publiées, mais nous avons envie aujourd’hui de faire un tour d’horizon des différentes sorties qui ont été repoussées ou qui ont déjà eu une chronique ici!

Nous avons assisté à toutes les séances du Festival Premiere et certains articles sont déjà disponibles.

Depuis les années 2010, le magazine Première et le groupe Pathe Gaumont ont lancé plusieurs types de partenariat dont l’excellent festival Première. Début 2010, les abonnés le Pass recevaient pendant 6 mois gratuitement les magazines Premiere-Studio, une offre réservée aux abonnés de l’offre Le Pass première génération, la carte où le 3D était incluse d’abord le dimanche en matinée, puis tous les jours. Le pass’ intégral est venu rendre plus compliqué les choses en incluant les séances spéciales, puis sa disparition a fait faire un retour en arrière où tous les suppléments même la 3D sont devenus payants. 

Le festival Première est le moment clé de la rédaction avec Le Comic Con Paris et le Paris Manga, qui se suivent tous les 3 sur le mois de Septembre octobre. Un rythme fou, un moment où l’adrénaline est à son comble!

En 2020, le Comic Con et le Paris Manga ont été reportés voir annulés, ce fut une grande déception, mais une grande tragédie pour le secteur. Les petits festivals aménagés sur le modèle du Festival Première ont un peu sauvé les meubles, sans pour autant permettre au secteur de vivre pleinement la reprise d’entre deux confinements.

Comment ça marche?

Si vous n’avez pas la chance de pouvoir aller à Cannes ou dans les différents festivals dédiés au 7e Art, ce festival va pouvoir vous aider à combler cette frustration. Au cours de ces 2 festivals se passent la projection de 8 films en avant-première, à 8€ la place.

L’édition 2020 a débuté le 30 septembre et s’est terminé le mardi 6 octobre avec Tout nous sourit de Melissa Drigeard

Au programme :

Mercredi 30 septembre – L’Origine du Monde, de Laurent Lafitte

Laurent Lafitte s’installe derrière la caméra pour sa première réalisation, avec L’Origine du Monde ! En Sélection Officielle au Festival de Cannes 2020, cette drôle de comédie affiche au casting Lafitte lui-même, entouré notamment de Karin Viard et Vincent Macaigne. 

Jeudi 1er octobre – Le Discours, de Laurent Tirard • Chronique disponible

Autre film porté par un talent de la Comédie-Française et en Sélection à Cannes, Le Discours met en scène Benjamin Lavernhe dans une comédie parfaitement à son image, hilarante et pleine de surprises. On retrouve à la réalisation Laurent Tirard, le metteur en scène des deux adaptations au cinéma du Petit Nicolas.

Vendredi 2 octobre – 30 Jours Max, de Tarek Boudali • Chronique disponible

La Bande à Fifi est de retour au cinéma ! Après Épouse-moi mon pote, Tarek Boudali fait appel à ses comparses à l’écran pour une comédie d’action dans laquelle il joue le rôle-titre : celui d’un policier dont la vie bascule quand on lui annonce qu’il ne lui reste plus que 30 jours à vivre…

Samedi 3 octobre – Peninsula, Sang-Ho Yeon • Chronique disponible

Quatre ans après les terribles évènements survenus dans Le Dernier Train pour Busan, la péninsule sud-coréenne est désormais coupée du monde. Devenue le terrain de jeu de protagonistes peu recommandables et de zombis, un petit groupe de survivants s’y rend pour y chercher quelques richesses… 

Dimanche 4 octobre – Poly, de Nicolas Vanier

Nicolas Vanier, le réalisateur du premier opus de Belle et Sébastien ainsi que de Donne-moi des ailes adapte ici au cinéma la célèbre série française de Cécile Aubry diffusée dans les années 1960, Poly. On retrouve notamment au casting Julie Gayet, François Cluzet et Patrick Timsit.

Dimanche 4 octobre – The Singing Club, de Peter Cattaneo • Chronique disponible

Insipiré d’une histoire vraie, The Singing Club nous embarque en 2011, dans le Yorkshire au Royaume-Uni, pour suivre le quotidien de compagnes de soldats partis en mission. Pendant leur absence, ces femmes vont créer un groupe de chant qui ira bien au-delà de leurs espérances…

Lundi 5 octobre – Un Triomphe, de Emmanuel Courcol • Chronique disponible

Emmanuel Courcol, réalisateur de Welcome et Au Nom de la Terre, fait appel à Kad Merad pour Un Triomphe, l’histoire d’un acteur décidé à animer un atelier théâtre en prison pour boucler ses fins de mois…

Mardi 6 octobre – Tout nous sourit, de Melissa Drigeard • Chronique disponible

Un couple aux apparences parfaites, trois enfants qui ont tout pour plaire, en bref, un portrait de famille radieux pour la famille d’Audrey et Jérôme. Mais quand les deux décident de partir chacun de leur côté – par hasard – au même endroit avec leurs amants, et que toute la famille débarque, la catastrophe arrive…

Pour découvrir notre review sur le cycle des fiertés! Restez-connectés!

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.