Le cycle des fiertés 2020, 2021? |Édito|


L’édition 2020 du Cycle des fiertés avait une saveur particulière, les salles peinaient à se remplir, les passionnés foulaient les tapis acryliques avec cette sensation que ce privilège de retourner dans les salles obscures n’allait pas durer. Un mois chargé, un moment très particulier un peu hors du temps, un peu hors contexte. Entre les rétrospectives sur des réalisateurs contemporains et des cycles, le cinéphile était comblé, mais sa soif de nouveauté était en mode demie-teinte.

Aura-t-on un cycle en Mai? Comment l’industrie va pouvoir sortir les films qui bouchonnent?

Dans le cycle de 2020, c’est ce film sur le récit d’un père transgenre qui a marqué notre été.

Bien plus qu’un film, ce témoignage fort chamboule les certitudes! La vie de famille doit-elle être figée dans un modèle standard au détriment du bonheur individuel ?

Quand la vie de couple ne marche plus, quand l’individu meurt peu à peu en niant son propre sens, il y a un devoir d’aller vers la lumière.

Ce film soulève le paradoxe hypocrite de la bienséance sociale.

Si on reste un homme on demeure malheureux et donc en conséquence on rendra malheureux sa famille, si on devient une femme on va s’épanouir, mais les autres devront apprendre à accepter les choses!

Ce cycle permet d’avancer dans notre vision des choses, dans cette vision anthropologique et sociale de la communauté LGBT.

Peut-être que nous n’aurons pas de cycle cette année, mais le cinéma ne se résume pas à voir ce qui est proposé, mais à chercher également à voir!

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.