Comic Con Paris

Introduction by le mec qui passe

 

Publicités

La communication impossible dans les films de Jean Luc Godard

Le film «À bout de souffle» illustre parfaitement ce communication difficile, où l’homme demande à une femme si elle l’aime et elle répond pas maintenant. Comme une opposition au «Mépris» où c’est la femme qui demande à l’homme si il l’aime.

«Souris-moi, tu es lâche dommage» 

Godard illustre dans beaucoup de ces films les soucis de la communication, dans «Pierrot le fou» ce manque de compatibilité étouffe le héros qui meurt tragiquement. Ces personnages du quotidien tentent de vivre ensemble, mais jamais rien ne fonctionne. Le film «A bout de souffle» illustre le temps qui passe et l’incompréhension du désir de l’autre. Fonctionnant sur une iconographie et une époque, Jean Luc Godard filme le réel et livre une vérité où chacun par son intention va donner du sens. Les corps des acteurs et actrices deviennent des écrans où se projettent les pulsions et inquiétudes des spectateurs.

Le clip du lundi : James Hersey, le clip de Don’t Need Me feat Narou

Gros coup de coeur pour ce début de semaine.«Après avoir été emporté dans un tourbillon avec le succès des titres Coming Over et Miss You, j’ai ressenti le besoin d’aborder une période plus sereine. Après tout, mes plus grands rêves venaient de se réaliser et je voulais profiter de ce sentiment en paix. J’ai toujours été sincère dans mes textes et ma carrière. C’est pourquoi les gens aiment mes chansons. Au lieu de me forcer à créer un nouveau tube encore plus évident que les précédents, je me suis dit, laisse sortir ce qui est ancré en toi. Ces nouveaux titres sont guidés par ma voix intérieure. Mon Innerverse.« 

le blog des séries télé, du cinema, de la musique et de la culture