Tous les articles par Back-stage

Un blogueur et photographe photographe professionnel. Anthropologue de la famille à mes heures perdues. Diplômé d'une maitrise en Histoire Art et société parcours cinéma audiovisuel. D'une licence en Art du spectacle Cinéma-Theatre et niveau licence en Neuro sciences parcours psychologie. J'aime le cinéma, la musique, la comédie musicale et les sciences humaines.

Netflix et la France

Netflix va tenter de séduire les exploitants de salles de cinéma

La plate-forme de vidéo à la demande, qui a permis de créer une alternative légale au streaming illégal, a beau séduire sur le papier, mais irrite les réseaux traditionnels de la distribution. En effet, le modèle du géant américain est de diffuser au plus vite sur son réseau les films en contournant la case des salles obscures. Il existe déjà deux secteurs qui ont contourné les salles obscures comme les E-movies et OAVs, mais c’était un secteur assez réduit, ne créant pas d’ombre au système classique. 

Lire la suite Netflix et la France

Chacun pour tous : comme de grands enfants

Il y a des films qui marquent et des films qui restent dans les méandres de nos mémoires. Le film suivant n’est ni plus ni moins qu’une bonne comédie qui joue la carte du choix de la différence ou du sujet grave. Souvenez vous d’Intouchable ou encore Rendez vous a kirunadeux films qui ont su montrer que la comédie ou le drame ont chacun leurs mots à dire. Ici, l’handicape psychologique est au coeur du récit. Faire prendre une cuite à un déficient mental, ou l’aider à se trouver une petite amie est-ce un crime? ou simplement les considérer comme des adultes normaux?
Il est vrai que donner à scotch à un adulte ayant un grand retard mentale et profiter de lui serait préjudiciable et mal venu, mais non ce film est surtout là pour rappeler que ce sont des êtres aptes à faire pleins de choses dans la société, c’est juste le regard de la société qui ne sait pas s’adoucir. Soit nous les infantilisons soit nous les ignorons, qu’est-ce qui fait le plus de mal?

Lire la suite Chacun pour tous : comme de grands enfants