Tout nous sourit, on a rit et on a pleuré


Tout nous sourit, la comédie de Melissa Drigeard avec Elsa Zylberstein et Stéphane De Groodt sort en salles ce 20 Octobre 2021. On découvre ensemble la bande-annonce.

Melissa Drigeard, la réalisatrice de Jamais le premier soir revient avec une comédie intitulée Tout nous sourit avec Elsa Zylberstein et Stéphane De Groodt à découvrir au cinéma à la fin du mois

Tout nous sourit semble en effet réussir à sa réalisatrice, Melissa Drigeard, puisque le film est déjà titulaires de 3 prix lors de la 23ème édition du Festival International de la Comédie de l’Alpe d’Huez 2020. En effet, le métrage a remporté le Prix Spécial du Jury, Elsa Zylberstein a reçu le Prix d’Interprétation Féminine et Stéphane De Groodt le Prix d’Interprétation Masculine.

Synopsis :

Tout sourit à Audrey et Jérôme. Ils ont trois merveilleux enfants et leurs métiers les passionnent. Le temps d’un week-end, ils partent chacun de leur côté… Avec leurs amants respectifs. Sauf qu’ils ont la même idée : aller dans leur maison de campagne. Quand ils se retrouvent nez à nez, c’est l’explosion. Arrivent alors les parents d’Audrey, puis leurs enfants et enfin sa sœur. Le quatuor n’a pas d’autre choix que jouer la comédie pour sauver les apparences. Mais très vite le vernis et les nerfs craquent…

L’histoire qui semble simplement traiter d’un égarement, d’un adultère et pourtant ce film est pourtant plus profond ; il parle de la vie, celle qui passe trop vite, celle qui ne nous attend pas. Nous avons tout puis d’un seul coup, il n’y a plus rien. On regrettera énormément, mais il faudra du temps pour recoller les morceaux.
Sur une toile de fond sociale avec quelques moments de rires, ce film alerte un peu la génération des applications à la Tinder et de l’hyper consommation.

Il est facile d’oublier qu’on a déjà tout pour être heureux, mais la vie se venge. Il est parfois triste de devoir tout perdre pour profiter de ce que l’on avait. Ce vieux couple usé par le quotidien ne se voit plus, ils vivent ensemble, mais n’ont plus rien à imaginer. L’Homme est tombé amoureux du reflet qu’Yseult lui renvoie et Audrey sa femme a besoin de se sentir désirée par quelqu’un.

Comme le dit si bien une chanson « A trop vouloir se voir on ne se voyait plus», Jérôme aime sa femme, il aime la femme qu’il avait, celle qu’il a épousé. Audrey aime Jérôme, mais elle ne se sent plus être la femme qui avait séduit son mari, elle est devenue populaire, elle est une mère de famille aimante. Ce qui cloche, c’est cette ombre au tableau : l’image qu’elle lit dans le regard de son époux de plus en plus fuyant.
Ils s’aiment, mais ne savent plus comment le dire et renouveler leur amour.

Le film traite finalement de personne ayant des relations dysfonctionnelle, mais leur famille est plus forte lors qu’elle est ensemble. Il n’y a pas vraiment de gros mensonges, mais des pieux mensonges qui permettent de garder un peu d’unicité dans cette famille à la dérive. On sent cependant une chose, tout le monde s’aime et serait prêt à tout pour venir en aide à un membre du clan.

2 réflexions sur “Tout nous sourit, on a rit et on a pleuré

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.