Feal -Kin CAPA Un road trip musical

Ce titre nous plonge dans un rock old school, un voyage dans le temps. Continuer de lire « Feal -Kin CAPA Un road trip musical »

Agressions sexuelles : Larry Nassar, ex-médecin de USA Gymnastics, condamné à plus de 40 ans de prison

Plus de 150 jeunes filles ont témoigné au procès de l’ancien ostéopathe, déjà condamné à soixante ans de prison pour détention de matériel pédopornographique. Le procès du docteur Larry Nassar s’est achevé, mercredi 24 janvier, dans le Michigan, par sa condamnation à une peine minimale de 40 ans de prison, pouvant aller jusqu’à 175 ans. Le médecin avait plaidé coupable de sept chefs d’inculpation d’agressions sexuelles. Les sept jours qu’aura duré son procès … Continuer de lire Agressions sexuelles : Larry Nassar, ex-médecin de USA Gymnastics, condamné à plus de 40 ans de prison

Comment regarder du base ball en France (ou toutes chaines américaines)

    Si comme moi, ce sport vous plait, voici quelques conseils.   – A la télévision : – Sur ordinateur : Première solution gratuite et payante selon votre désire, mais légale : MLB.com propose des matchs gratuits chaque jour et d’autres cryptés uniquement pour les abonnés (120$ par ans). Ce site est un service de VOD réservés au USA, il vous faudra donc une … Continuer de lire Comment regarder du base ball en France (ou toutes chaines américaines)

Onion rings sans gluten

– 1 gros oignon – 100 g de farina ou de farine de maïs – 1 oeuf (blanc et jaune séparés) – 1 pincée de sel – 10 cl de lait – 1 cuillère à soupe d’huile – crème fraîche, mayonnaise Préparation de la recette : Peler et trancher les oignons, séparer les rondelles d’oignons. Pour la pâte à frire : Mélanger la farine, le … Continuer de lire Onion rings sans gluten

Pamela Hute- Just like this

C’est avec une rythmique efficace et des refrains accrocheurs que Pamela nous revient. Une touche d’électro sur plusieurs titres rendent plus moderne son rock, bien que cela ne fait qu’alourdir au final l’ambiance des chansons. La voix est un peu trop retouchée sur THE RADIO. Vectorial Boy commençait bien, on se dit ça y est ça va péter mais non. Heureusement qu’il y a un … Continuer de lire Pamela Hute- Just like this

Les Revenants

Cette série adaptée d’un film de 2004, trace l’histoire de revenants qui vont peu à peu essayé de s’introduire dans la vie qui les a délaissées. Les gens ont peur, d’autres espèrent trouver une rédemption dans ces personnes. Format long des épisodes de 50 minutes, cette série ressemble dans sa construction à certaines séries britanniques comme Skins avec un découpage actanciel se centrant sur un … Continuer de lire Les Revenants

L’univers des séries Partie IV

Les USA : Du milieu des années 1940 au milieu des années 1950, la télévision joue surtout sur l’image et les trouvailles visuelles, et cherche à fidéliser le public avec des rendez-vous réguliers de variété ou de divertissement, voire culturels. L’arrivée de grands sponsors permet de produire des dramatiques, des histoires indépendantes, diffusées hebdomadairement sous un générique commun portant le nom du sponsor. On a … Continuer de lire L’univers des séries Partie IV

L’incroyable pouvoir de Norman

Un déjà vu? Oui le sixième sens peut être bien. Le sujet est simple, l’intrigue efficace. Mais qu’apporte au final ce dessin animé? Apparemment c’est le travail d’animation des animateurs qui a été différent des autres films d’animation à l’affiche ce mois-ci. Que raconte l’histoire? Un jeu sur la différence, on est dans une amérique caricaturée jusqu’à son paroxysme. Les personnages ne sont que des … Continuer de lire L’incroyable pouvoir de Norman

Anders Petersen- La Suède s’invite sur ce blog

Surement le photographe Suédois le plus connu au monde, ici nous n’analyserons pas en profondeur son oeuvre, mais nous regarderons certaines de ses oeuvres. Il y a très peu de recherches universitaires sur cet artiste, mais nous allons cependant essayé d’analyser certaines de ces oeuvres.

Biographie :

En 1984, il publie sa première trilogie, une œuvre sur les établissements fermés: Prison, maison de retraite et asile psychiatrique. Après avoir passé trois ans à photographier cet hôpital, sa démarche devient plus libre, proche du journal photographique. En 2003-04 Anders Petersen est nommé professeur de photographie à l’école de photographie et de cinéma à Göteborg (Suède). Il anime régulièrement des stages et expose en Europe, en Asie et aux Etats-Unis. Il a reçu de nombreuses bourses et prix depuis les années 1970.

Il a été élu « Photographe de l’année » aux Rencontres internationales de la photographie d’Arles en 2003. Il fut l’élève de Christer Strömholm.

En 2003-2004, Anders Petersen est nommé professeur de photographie à l’école de photographie et de cinéma à Göteborg. Il anime régulièrement des stages et expose en Europe, en Asie et aux États-Unis. Il vit et travaille à Stockholm.

Un rapport au corps

L’homme tout comme la femme est souvent présenté dans des postures érotiques. Les femmes dénudées sont d’une extrême maigreur ou d’une corpulence généreuse. Au delà de ces femmes on retrouve, plusieurs scènes à outrance comme des scènes de fornications, de coïte ou de mouvement de foule. L’auteur n’a pas peur de présenter tout, tout ce qui fait notre vie quotidienne. Toutes ces images figées s’entremêlent dans la galerie, laissant cependant un certains malaise.

L’enfant au centre d’une scène bestiale

L’auteur n’a pas de pudeur pour ses modèles qu’il exhibe quelque soit leur age.  Est-ce pour dénoncer ou pour exprimer certaines pulsions? Le noir et blanc souligne encore plus cette dimension sadique et aussi cette vision particulière de la perversion. Continuer de lire « Anders Petersen- La Suède s’invite sur ce blog »

Le western crépusculaire

Aux États-Unis, depuis les années 1970, des réalisateurs comme Clint Eastwood ou Sam Peckinpah ont réalisé des westerns dits « crépusculaires ». Tout comme dans le western italien, l’héroïsme manichéen des cow-boys classiques a cédé la place à des personnages ambivalents, qui s’affranchissent sans difficulté de la frontière ténue entre le bien et le mal (L’Homme des Hautes Plaines, 1973). Tous les protagonistes sont aussi mauvais les uns que les autres. Le cow-boy des années 1940 est devenu un antihéros qui erre au gré des évènements dans un monde où il ne trouve plus sa place, où la brutalité est sa seule issue. Les personnages féminins sont essentiellement des prostituées, elles fument et boivent, comme dans Pendez-les haut et court(1968). Les valeurs morales de la période classique sont littéralement bafouées.

Continuer de lire « Le western crépusculaire »