100


Résumé critique :

Le pilote est l’un des pires que j’ai jamais vus dans ma vie, et je ne peux pas penser à quelqu’un qui aimerait honnêtement ce qui ne sont pas des lycéens. C’est comme du fromage et muet comme n’importe quel drame télévisé chez les adolescentes. Les personnages ne prennent rien au sérieux alors c’est dur pour moi de le faire, et je trouve la prémisse incroyablement stupide. Vraiment? Vous allez mettre les vies des derniers humains (que vous connaissez) dans l’univers entre les mains d’une centaine de délinquants adolescents? Est-ce que ces idiots pensaient vraiment que ce serait une bonne idée? Ne serait-il pas préférable d’envoyer un petit groupe de 4-7 personnes bien formées pour explorer le seul espoir de survie de la race humaine? Alors ok.

Au cours de ces épisodes, tout ce que je pouvais penser était « Est-ce que ces adolescents sont vraiment si stupides? Vous êtes dans une planète que vous n’avez jamais été entourée de personnes que vous venez de rencontrer et vous êtes déjà en train de vous séparer et de tomber amoureux et d’avoir des relations sexuelles les unes avec les autres? Tout ça dans les 2 premiers jours? Merde vraiment?

Les 5 adolescents assignés à trouver le mont. Le temps est tout un tas de tropes de caractères surutilisés. Ils sont dans une mission sérieuse dans un environnement étrange et peut-être dangereux dont dépend leur vie, et de nulle part cette fille décide d’enlever ses vêtements et de sauter sur une chute d’eau (que, d’ailleurs, aucun d’entre eux n’avait vu dans la vraie vie avant)? Est-ce vrai? Ou juste une excuse boiteuse pour avoir une actrice de 25 ans montrer ses petits pains pour attirer les adolescents?

Habituellement, si je n’aime pas le pilote, je ne prends pas la peine de regarder le reste de la série. Mais j’ai décidé de donner au 100 le bénéfice du doute. J’ai lu que ça va beaucoup mieux après l’épisode 5 ou 6, et que ses épisodes finaux ainsi que sa deuxième saison vous feront penser que c’est la meilleure série de science-fiction à la télé.

Donc, si vous pensez que vous pouvez supporter tout ce drame adolescent ringard et crasseux et la stupidité globale des premiers épisodes, essayez de nouveau. Je pourrais moi-même.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s