Project Pronin, un petit côté Dead Zone


En l’absence de chœur traditionnel, les voix de fond mélancoliques et les paroles de premier plan évoluent dans la structure linéaire de la chanson, évoquant un voyage émotionnel du début à la fin. 

Au début, nous avions l’impression de découvrir un titre inédite de Jeff Buckley, vous savez le chanteur qui a repris Halleluja, mais pas pour ce côté doux et sensuel, mais pour ses rythmes endiablés comme dans New Year’s Pray qui a été le générique de la série Dead Zone. On ne peut pas dire pourquoi, les fans de The Crow ont aimé ce titre, peut-être pour le côté très obscure du titre.

Que dire sur Project Pronin, il est originaire de Los Angeles en Californie, il est composé de Yan Pronin et collabore avec plusieurs artistes locaux. Multiinstrumentiste,  il joue de la plupart des instruments qu’on entend dans l’enregistrement. Pour certaines chansons, il invite des musiciens professionnels à puiser dans leur mojo artistique. Sur ce single Release Me il est accompagné par Nicole Carino, les deux voix donnent un côté opératique à la composition, dans le style du Fantome de l’Opéra et de son titre phare.

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.