L’asie à bras ouverts


Une passion, une folie, en Corée, voir en Asie, toutes nos petites comédies musicales déchainent la chronique.

Un phénomène, une mode? Quoi qu’il en soit ça passe de Notre Dame de Paris à Roméo et Juliette. Le petit Prince a reçu un vif succès alors qu’en France c’était assez mitigé.

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=KBrX_f3V1jA&feature=channel]

[Youtube=http://www.youtube.com/watch?v=DPeW6DNkfCM&feature=related]



Publicités

8 réflexions sur “ L’asie à bras ouverts ”

  1. Après le Japon, ce serait donc la Corée qui serait contaminée par la « France addict » ?
    C’est pas un mal après tout, vu l’accueil mitigé de ce retour de Roméo et Juliette, il faut bien faire des bénéfices 😉 (ça reste quand même dommage de voir que les coréens accueillent les bras ouverts nos comédies musicales, alors que de notre côté rien n’est fait pour accepter leur culture populaire…)

      1. c’est quelque chose qui a changé depuis plus de dix ans. Le japon s’inspire de plus en plus des occidentaux, et raffole de trucs Français. Mais c’est dur de faire vraiment carrière chez eux, car c’est un système Idole donc une idole ne reste pas en place très longtemps. Un record de carrière là bas 5 ans. En moyenne on fait une carrière de 1-2 ans grand max. Donc le format comédie musicale marche bien dans ce cas.
        Car une comédie musicale ne reste pas plus de deux ans à l’affiche sans bouger un moment ou un autre. (Le roi Lion est une exception cependant.)

        1. A vrai dire, en écoutant leurs chansons, on voit clairement une inspiration venue des Etats-Unis, des 90’s. Malgré ça, ils persistent à croire qu’ils sont différents et rejettent les artistes américains (y’à qu’à voir le Top Oricon, la dernière fois que j’ai vu un(e) américain(e) à la 1ère place, c’était Avril Lavigne et son Girlfriend… en version japonaise).

          Après, ouais les idoles restent pas longtemps, quoique certaines tiennent plus de dix ans, c’est rare mais ça arrive.

  2. Je dois avouer que je ne suis pas fan des comédies musicales, mais si nos « artistes » peuvent s’expatrier et faire leur beurre, alors Amen !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s