Changer la redistribution des droits d’auteurs et d’interprêtes

La Spedidam s’adresse aux différents candidats avec deux propositions phares en vue d’instaurer « une juste rémunération des artistes ».

« Pour une juste rémunération des artistes » : la Spedidam (société de perception et de distribution des droits des artistes-interprètes) s’adresse directement aux candidats à la présidentielle pour prendre la pleine mesure des difficultés des artistes avec internet.
« Sur des services comme iTunes, Deezer ou YouTube, l’immense majorité des artistes touchent zéro euro pour l’exploitation de leurs oeuvres », s’indigne Jean-Paul Bazin, PDG de la Spedidam. « Sur internet, seuls quelques artistes ‘vedettes’ touchent une rémunération de la part des producteurs. Par exemple, Johnny perçoit autour de 0,0003 centimes par chanson écoutée en streaming sur Deezer. Les autres ne touchent rien ! », clame-t-il.
La Spedidam lance un appel aux candidats à la présidentielle, « au-delà du clivage droite-gauche », pour un engagement sur la rétribution des artistes. La société de gestion de droits d’auteurs soumet ainsi « deux propositions concrètes », avec l’espoir d’une future réforme législative. Continuer de lire « Changer la redistribution des droits d’auteurs et d’interprêtes »