Maroulita de Kol-The Lover


Quand la Folk rencontre le Neoclassique Grec, il y a comme une dimension mystique et sacré qui se dégage de cet univers.

Il y a une part de modernité qui se conjugue avec intelligence avec les différentes inspirations de l’artiste. On sent comme une vibration, une respiration qui vient du profond de l’âme.

Ce travail est né d’un seul mantra, qui a conduit à la création d’un titre, puis d’un album. « Une sorte de sort pour surmonter l’isolement physique du premier confinement au printemps. Débattant principalement en silence et invitant comme alliés mes amis quand j’avais besoin d’un rappel de l’unité et du sens de soi, j’ai développé un album qui a décidé presque par lui-même quand mettre un terme » explique Maroulita en interview.

On aime cette manière de faire vibrer l’Art et les âmes. La musique a ce pouvoir singulier de faire naitre des connexions entre les Êtres, mais finalement, le vrai pouvoir de l’Art ne serait-il pas de raviver les flammes ?

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.