Pat Parker-High


Pat Parker nous offre une ballade Soul, avec une instrumentale triste, mélancolique. Une composition qui collerait à une scène triste d’un film. Vous savez ce moment de non-retour où l’on sait que les choses s’en vont ainsi.

Une belle découverte, cette artiste originaire de Philadelphie, qui offre une ballade mélancolique avec un peu de soleil malgré tout. Vous avez ces violons et ce piano qui vous emportent malgré vous vers un chemin où il reste encore un peu d’espoir. Comme le dit le proverbe, ce n’est qu’un au revoir !

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.