2Night, quand le cinéma français s’aventure dans le monde fantastique


Avec une intrigue simpliste qui ne sort pas des sentiers battus du monde des films d’horreur, Derka et Richard Michel arrivent cependant à tenir en haleine le spectateur.

La photographie et le cadre minutieux apportent à ce film ses lettres de noblesse. Une esthétique propre et soignée qui se comprend et s’explique par la double expertise de Richard Michel : réalisateur et chef opérateur.


Cette double casquette et cette alchimie visuelle mettent en valeur le langage maitrisé de Derka. Une œuvre qui pourrait venir concurrencer certains maîtres du suspense comme John Krasinski (Sans un bruit 2) ou encore Leigh Whannell et son excellent remaniement de l’Homme invisible.

En moins de 20 minutes ce duo nous offre une mise en situation nette et une ambiance familière. C’est la manière de capter la lumière et la direction des acteurs qui donnent du sens à cette œuvre, ils ont su se démarquer des autres productions, qui s’attardent trop souvent à la sémantique en délaissant la pureté du jeu.

Une complicité et une distribution intelligente plongeant dans le clair obscur deux actrices : Safia Bouadan, une comédienne confirmée et Joana Vonogradoff, que l’on peut apercevoir dans plusieurs courts et dans le téléfilm Get Lost de Mirjam de With. Elles alternent avec malice les différentes émotions de l’âme permettant de fermer la boucle d’un film réussi : Cadrage-photographie • Jeu d’acteur • Audace du propos ou du langage cinématographique.

Espérons que ce film signe une longue série de petits bijoux cinématographiques.

Fiche technique :

Réalisation Derka
Co-réalisation et photographie Richard Michel
Assistante réalisateur Alice Weckerle
Maquillage Emeline
Assistant cam Lola geslin
Electro Kentin Gobé
OPS 1 Théophane Bernard-Brunel
Régie Roxane Maurel

Distribution des rôles
Sophie – Joana Vonogradoff
Isabelle – Safia Bouadan

Sélections dans 5 festivals internationaux 2020 : USA « Bash Blood », « Sin City », « First -Time Filmmaker » , « Fractures visions », « WeekEnd Horror « 

2 réflexions sur “2Night, quand le cinéma français s’aventure dans le monde fantastique

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.