L’AMOUR À LA UNE


Un très beau film, très touchant, qui raconte comment une femme va chaque 14 février à la gare, lieu où elle a dit « Au revoir » à Neil, l’amour de sa vie, 65 ans plus tôt en 1943. A l’époque, Caroline était enceinte d’un petit garçon. Mais le lieutenant Neil ne le connaîtra jamais, son avion ayant été porté disparu au-dessus du Pacifique. Susan Allison, journaliste pour la télévision, est chargée d’interviewer la veuve du pilote de l’aéronavale. Peu enthousiaste au début à l’idée de ce reportage, elle se lie d’amitié avec Caroline et essaie finalement de savoir ce qui est réellement arrivé au lieutenant Neil tout en tombant amoureuse de Lucas, le petit fils de la veuve de guerre. Dépassant ses prérogatives, au risque de perdre son emploi, elle met tout en œuvre pour retrouver la dernière personne à avoir vu Neil vivant. Grâce à Andrew, son petit ami photographe, elle retrouve Morang, un philippin qui avait sauvé le lieutenant à l’époque et qui indiquera à Caroline où est enterré Neil Thomas.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s