Archives du mot-clé buffy

Sortie cinéma et Culturelle:EXPOSITION VAMPIRES, DE DRACULA À BUFFY

Aujourd’hui il pleut et vous vous demandez que faire avec ce temps de pluie? Si vous êtes parisiens et courageux, amoureux des films de vampires et de la Culture pop, nous vous conseillons d’aller à cette exposition à la cinémathèque française. Lire la suite Sortie cinéma et Culturelle:EXPOSITION VAMPIRES, DE DRACULA À BUFFY

L’arrêt du projet d’un reboot de Buffy, 6 spin-off de Buffy contre les vampires que vous ne verrez jamais

Joss Whedon a aiguisé ses crocs et se dirige à nouveau vers la crypte avec une nouvelle série de Buffy contre les vampires. Il a confirmé que ce sera beaucoup plus orienté vers une nouvelle lecture du mythe plutôt qu’un reboot difficile à imaginer, le prochain chapitre se concentrera sur un autre Slayer et retournera au Buffyverse environ 15 ans après avoir dit good-by au Scooby Gang. Lire la suite L’arrêt du projet d’un reboot de Buffy, 6 spin-off de Buffy contre les vampires que vous ne verrez jamais

Alyson Hannigan jouera une blanchisseuse d’argent ex-Mennonite sur Pure de BBC America

Bienvenue dans Development Hell, la fosse ardente dans laquelle nous lançons des cailloux à la mer (d’habitude on dit bouteilles à la mer, mais aujourd’hui on parlera de cailloux) à propos des projets en développements récents et les débuts ou rumeurs dans le casting, la distribution, et tout ce qui est nouveau et modérément intéressant dans la fantasmagorie Boschienne de l’industrie du divertissement. Lire la suite Alyson Hannigan jouera une blanchisseuse d’argent ex-Mennonite sur Pure de BBC America

Jon Norris dans un univers à la Buffy

Jon Norris qui décrivait avec joie son envie de jouer dans un film à la Francis Ford Coppola (Le réalisateur de Dracula sortie en 1992), ou marcher dans la pas de Buffy.  Chose faite avec ce clip magnifique qui porte un nom intriguant « Black Roses ». Lire la suite Jon Norris dans un univers à la Buffy

AVENGER, ce sera sans nous

Alors que Joss Whedon nous avait offert une superbe série emblématique des années 90, avec Buffy contre les vampires, on s’attendait à une plus belle aventure dans cette superproduction des studios Disney.
En quoi l’addition de superhéros dans une production n’apporte pas grand-chose à un scénario ?
On a un super méchant contre des supers héros, trop de supers héros finalement tuent le super héros, bien que pour finir on les pensait plus forts ces supers héros

MV5BMTk2NTI1MTU4N15BMl5BanBnXkFtZTcwODg0OTY0Nw@@._V1_SY317_CR0,0,214,317_

Le début du film nous plonge directement dans l’action, cette méthode introduite par Dark Knight commence à faire le tour des superproductions à finalement nous décevoir par le manque d’originalité.

On a comme super méchant le frère de Thor Loki, il n’est pas si fort qu’il en a l’air, beaucoup plus d’arrogance que de super pouvoir. Sans son sceptre il n’a plus grand-chose  à montrer. D’ailleurs on constate une chose, il ne se bat pas vraiment, il passe son temps à parler et à décrire ses plans… Et tout le monde lui répond « tu manques d’ambition ». C’est gentil, et c’est pas très choquant c’est disney qui est au commande finalement avec la Paramount… Il ne faut donc pas choquer l’auditeur et les spectateurs.

On a une déception, trop de super héros, trop peu de scènes en solo qui mettent en avant leur talent. D’ailleurs certains super héros comme l’archer n’apporte pas grand-chose, seuls les moments où il était du côté des méchants semblent être intéressants. On aurait vraiment aimé avoir plus d’actions poignantes. Pour ceux qui ont vu ce film en 2D, on constate un scénario creux, prévisible et sans intérêt, ce qui est décevant de la part d’une réalisation du papa de Buffy… A croire qu’en dehors du petit écran, il ne sait pas marquer son territoire, il avait fait la même chose avec Buffy le film.

Au final on a quelques scènes où les héros se battent entre eux, histoire d’affirmer le côté enfant et ado, « Je suis plus fort que toi ». Donc on se rend compte que le combat est vain, Thor sans son marteau n’est rien, Capitan America lui sans son bouclier part dans tous les sens… Et on a un sacrifice de IRON MAN qui apporte la petite touche plaisante au film… Sauf qu’on attendait ça depuis le début, ce qui n’est pas une surprise en fin de compte.