3 raisons de voir L’Innocent de Louis Garrel


Louis Garrel revient au cinéma et nous gifle d’une claque cinématographique, à travers L’Innocent, une hybridation de Truffaut et Jean-Luc Godard. 

Une photographie unique et une lumière enveloppante

La photographie est très prononcée et rappelle un peu celle de certains films de la Nouvelle Vague, comme ceux de Chabrol ou certaines scènes de Pierrot le fou. L’ambiance traduit à merveille la tension et la fascination. Le jeune homme incarné par Louis Garrel qui se retrouve obsédé par le nouveau mari de femme. On se rend rapidement compte que cette obsession est un moyen de ne pas prendre en main sa vie et de remettre à plus tard l’inévitable.

Le sujet et le traitement des relations Homme-Femme

Le sujet du film est pluriel, il y a d’un côté la question est-ce qu’un homme peut changer ? Si oui, la société lui permet-elle de se réinsérer ? Et de l’autre côté, on traite du quotidien d’un garçon protecteur et d’une mère désinvolte qui recherche l’affection. Comme beaucoup d’acteurs ou comédiens, la scène est un moyen de trouver une confirmation qu’on les désire et qu’on les aime, mais quand la carrière stagne, il faut trouver une nouvelle dose d’amour.

Le traitement des relations entre les hommes, les femmes et la jeunesse fait penser à Godard dans sa manière de dire les choses, mais la mise en scène ressemble un peu plus à celle de Truffaut qui est un peu plus classique.

Quant à Noémie Merlant, elle incarne une figure féminine particulière, à la fois forte et fragile. Elle attend que quelque chose se passe et en attendant, elle se met en danger. Toujours à chercher plus, toujours à vouloir plus, comme pour combler un manque créé par la disparition de sa meilleure amie. Ce manque a été remplacé progressivement par un fantôme qui encombre la vie du petit ami veuf et de cette meilleure amie triste. L’un est dans le sur-contrôle et l’autre dans l’excès, comme si leur relation en équilibre avait besoin de quelque chose pour enfin démarrer.

Le casting en or

On ne présente plus ce casting composé de Roschdy Zem, Anouk Grinberg et Noémie Merlant. Chacun apporte quelque chose de fort à des personnages plus vrais que nature. La mère amoureuse est un personnage récurrent des comédies et drame, souvent accompagné d’un jeune fils ou d’une fille qui doit sans cesse recoller les morceaux quand leur cœur se brise.

12 octobre 2022 en salle / 1h 39min / Comédie
De Louis Garrel
Par Louis GarrelTanguy Viel
Avec Roschdy ZemAnouk GrinbergNoémie Merlant

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.