Brent Beamer-Nothing Changes


Un titre sombre et torturé, une mélodie qui prend aux tripes, Nothing Changes part sur l’idée d’une impossibilité et d’une vie finalement sans réelle ouverture.

«Nothing Changes est une chanson qui examine le cycle des traumatismes qui perpétue continuellement les perceptions négatives du sexe opposé. »

Brent a écrit sur texte en prenant en référence des recherches sociologique et de psychologie du développement, dans lesquelles il est dit que «L’absence de personnages masculins ou féminins forts dans la vie d’une personne influence inévitablement ses décisions relationnelles. Il est difficile pour la plupart des gens qui sont pris au piège dans un cycle continu de traumatismes de se tenir responsables de leurs décisions

Dans la chanson il est également question d’une norme cognitive qui fait que se placer en tant que victime devient la chose la plus simple, mais le traumatisme continue à grandir. «Toutes les personnes d’un certain sexe ne sont pas mauvaises, mais il est difficile pour les personnes blasées par un traumatisme de le voir.».

Le titre est disponible sur spotify.com, il répond vraiment à une situation actuelle post #MeToo où certains hommes ont du mal à se positionner.

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.