Mauvaises herbes de Kheiron


Le troisième film de Kheiron s’annonce comme étant un bon drame intense questionnant les questions de la douleur et de l’intégration. Après NOUS TROIS OU RIEN, le comédien, scénariste et réalisateur revient avec un film qui le touche le sujet de l’éducation.  « Je souhaitais surtout aborder des thématiques qui me tiennent à coeur comme, par exemple, la rédemption, la communication ou la chance de pouvoir accueillir en France des gens qui viennent de loin et qui enrichissent notre culture », précise-t-il.

Après son premier long métrage Nous trois ou rien, il a beaucoup été évoqué le rapport avec le réel, ce nouveau film s’inspire d’une histoire vraie, qui pourrait être vraie, mais sans l’être pour autant. Le film parle de banlieue, d’intégration, du ressentiment qu’on porte quand on veut s’en sortir et que les gens nous regardent comme si on était des criminels ou voué à l’échec. Dans ce film le réalisateur interprète le rôle de Waël qui se retrouve responsable d’ados et enfants complètement perdus, qui ne savent plus comment vivre dans la société. Exclus du système scolaire, ils n’arrivent plus à s’intégrer. Ce film est comme une chenille qui va se transformer en un joli papillon, il montre comment un ancien enfant des rues qui a grandi en banlieue et a monté des petites arnaques va progressivement changer pour aider des jeunes à s’en sortir?  « Je suis surtout parti d’une matière que je connais. Les six enfants du film sont des cas authentiques, soit que j’ai observé en tant qu’éducateur, soit que mes collègues m’ont raconté, soit qui sont arrivés à des gens que je connais lorsqu’ils étaient adolescents. » Dit le réalisateur durant une interview.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s