Un genre en évolution


La créativité des auteurs de séries étant visiblement sans limite, la typologie par format ou par genre ne peut se faire qu’a posteriori, à la lecture de l’histoire des séries télévisées et de l’analyse des différentes œuvres. Depuis plusieurs années, on constate une évolution considérable dans le domaine des séries, en particulier des séries américaines.

Comme dit dans l’article précédent, 24h chrono a inspiré beaucoup de série télé. On pousse le sujet un peu plus loin. Si cette série révolutionnent le genre en introduisant le concept de temps réel : chaque minute qui se passe dans le feuilleton correspond en théorie à une minute dans la réalité. Il n’y a donc pas d’ellipse ou de « flashbacks ». 24 heures chrono introduit en outre à la télévision une nouvelle façon de filmer, façon « pris sur le vif », qui inspirera par la suite d’autres séries, comme The Shield.

Si la cible publicitaire préférée des séries était autrefois la « ménagère de moins de 50 ans », elle est aujourd’hui beaucoup plus variée. Il existe désormais des séries pour adolescents ou jeunes adultes (Buffy contre les vampires, Charmed, Les Frères Scott, ou déjà dans les années 1980 : 21 Jump Street), des séries pour adultes, parfois très crues (Sex and the City, Nip/Tuck, The Shield), et des séries plus ou moins familiales (Sept à la maison, Friends).

Une série comme Nip/Tuck, qui aborde sans détour des sujets tabous comme le sexe ou la drogue et met en scène avec réalisme et crudité des opérations de chirurgie esthétique, montre à quel point la liberté de ton s’est développée dans le genre.

Les séries sont suivies par un nombre de téléspectateurs croissant : ainsi, Les Experts drainent environ 20 millions de spectateurs à chaque épisode aux États-Unis.

Attirés par ces audiences records et par la qualité de ces séries, de plus en plus d’acteurs célèbres du grand écran acceptent d’y apparaître dans des rôles secondaires (Michelle Rodríguez et Dominic Monaghan dans Lost : Les Disparus, Glenn Close, puis Forest Whitaker dans The Shield). Des réalisateurs de grande renommée se proposent pour en réaliser quelques épisodes (Quentin Tarantino a notamment tourné un épisode d’Urgences et un épisode des Experts).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s