James O’Barr, l’Homme qui créa un phénomène


Homme de talent et de convictions, sa vie n’est pourtant pas toute rose. Ses personnages sont à l’images de ses tourments. Des personnages sombres, de vrais darkknights.

James O’Barr est un dessinateur américain né en 1960 à Détroit (Michigan). Il est le créateur du comic book The Crow qui a été adapté au cinéma et à la télévision.

Une vie de tourments

La vie de James O’Barr se caractérise par un destin singulier. Sa mère biologique a passé de nombreux séjours en prison mais également en hôpitaux psychiatriques si bien qu’elle n’a jamais pu déterminer avec certitude la date de naissance exacte de James O’Barr. Il est né entre Noël 1959 et le jour de l’an 1960, et l’état-civil lui a attribué le 1er janvier 1960 comme date de naissance officielle. Il passe les premières années de sa vie dans un orphelinat de Détroit, accompagné de son demi-frère.

Le dessin a depuis toujours été la passion de James O’Barr. Avec l’argent de ses premiers petits boulots, il achète le modeste matériel qui lui permet de dessiner.

Adopté à la fin de son enfance, il ne parvient jamais à s’adapter totalement dans sa nouvelle famille. C’est ainsi qu’à l’âge de 17 ans, James O’Barr quitte son foyer adoptif pour vivre avec sa compagne Bethany. À partir de là, ses problèmes familiaux semblent faire partie du passé. Même si, sur le plan financier, James O’Barr ne vit pas un conte de fée, il découvre véritablement au côté de Bethany, pour la première fois de sa vie, ce que signifie l’amour entre deux êtres.

C’est alors qu’un évènement tragique va irrémédiablement marquer son existence. Tandis que sa fiancée se promène seule dans les rues de Détroit, un conducteur ivre perd le contrôle de son véhicule et la percute de plein fouet. La mort de Bethany est pour James une tragédie supplémentaire qu’il ne peut supporter. Il s’engage dans l’armée américaine, dans le célèbre corps des Marines, espérant oublier l’accident. Après deux ans de service, il retourne aux États-Unis avec l’intention de venger la mort de Bethany mais il apprend que le conducteur ivre est décédé de mort naturelle.

The Crow une autobiographie

L’impossibilité de se venger et la tristesse qui le ronge vont alors trouver un exutoire dans une bande dessinée, commencée en 1981, dans laquelle James déverse toute sa colère contre le destin. Ce comic book intitulé The Crow s’inspire de sa propre vie et met en scène un couple séparé par la mort ; un corbeau aux pouvoirs mystiques va aider le personnage principal à se venger de ses meurtriers.

Dessiné en noir et blanc, The Crow s’inspire de l’imagerie gothique. James O’Barr, dans ses œuvres, s’inspire d’écrivains comme Edgar Allan Poe. Mais ce sont surtout les groupes de rock qui influencent le dessinateur, qui affirme même être davantage influencé par la musique d’Iggy Pop, Joy Division ou The Cure que par les autres comic books de l’époque.

Le succès rapide du comic book donne à James O’Barr le statut de dessinateur culte. Des adaptations vont être réalisées au cinéma et à la télévision, dont notamment le film The Crow réalisé par Alex Proyas en 1994 avec Brandon Lee dans le rôle principal. À cette occasion, le destin tragique du fils de Bruce Lee, décédé durant le tournage, est une nouvelle épreuve pour James O’Barr qui a l’impression de revivre la perte de sa première fiancée Bethany.

James O’Barr a utilisé l’argent gagné grâce au film The Crow pour aider des organisations internationales venant en aide aux enfants. Il vit actuellement avec sa compagne dans la banlieue de Détroit.

Publicités

2 réflexions sur “ James O’Barr, l’Homme qui créa un phénomène ”

    1. Si j’aime Batman, la partie sombre plus ou moins appelée Darkknight.
      Le Darkknight est un personnage qui cherche à se venger avant tout…. J’avais écrit un article, je ne sais pas s’il est sur ce média

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s