Green Hornet


 

Un film sympa


J’ai regardé ce film avec un certain plaisir, pour une fois, on va dire que je ne me suis pas trop pris la tête. Ce film est un remake d’une série de programmes radios des années 30, cependant le réalisateur a transposé l’action dans un monde moderne. La première scène est assez forte, on a une jeune de la mafia qui explique à son rival qu’il n’est plus du business et qu’il devrait raccrocher avant de se faire descendre, quelques secondes plus tard le jeunot va pleurer et l’implorer de l’épargner.


Le petit chinois qui savait tout de la vie

Il y a un petit chinois du nom de Kato, qui a grandi dans les quartiers difficiles, en face de lui, un fils de milliardaire, Britt Reid, fils de Jack Reid dirigeant du plus grand quotidien de Los Angeles. Tout semble les séparer, pourtant, au fil du temps ils découvrent qu’ils ne sont rien l’un sans l’autre.
Bien avant leur rencontre, Britt montre un certain coté insouciant, il n’a pas grandi avec une mère, il se renferme dans un monde de fête et de supers héros. Pour lui la justice est la clé de son monde onirique. Mais son père déçu de la dureté de la vie, semble lui expliquer que rien n’est bon si la chose n’est pas un succès. Si tu veux faire la justice fait là, mais réussit. Cette image brutale du paternel froid et égocentrique brime le moi de Britt, qui va grandir dans l’ombre de son père, en faisant sans cesse le contraire des ses attentes. Mais à sa mort brutale il va peu à peu découvrir l’envers du décors… Et si son père était un ripou ?

Niveau réalisation


Rien à redire, ce film est bien réalisé. Mais rien ne nous surprend. Personnellement, dès l’enterrement j’ai trouvé louche le gouverneur. Pourquoi vient-il voir le personnage principal en lui proposant de l’aide ? Il va diriger un journal et non un empire ?

Publicités

2 réflexions sur « Green Hornet »

  1. Si tu as remarqué, il est remplit d’effet speciaux – Lorsque le « méchant » tombe sur la voiture et qu’il y a un effet de profondeur.

    Dans l’ensemble le film est un bon divertissement, mais comme les 3/4 des divertissements, l’histoire est un peu bateau, mais c’est ce qu’il faut pour se distraire ?! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s