Restons encore là- Christophe Dubois


Pour ce nouvel opus, Christophe joue entre les styles. Il aime la variété des consonances musicales.


L’ouverture balade « Rêveries » entièrement remixée change par rapport à la version précédente. « Restons encore là » brise le rythme de la douceur du début, mais ce n’est pas plus mal. Le texte est quelque peu joyeux et parle d’amitié. Cela change un peu des titres dépressifs habituels du chanteur. On change un peu d’univers, un peu plus déjanté, mais cela reste un peu léger sur certains passages. Le plus beau reste celui « le petit brun a grandi » avec un écho et un effet back voice. « Ecstasy» un titre beaucoup plus électro nous donne un aperçu d’une vie sous les effets des stupéfiants. La voix n’est pas bien mise en avant du coup on a du mal à percevoir les paroles perdues dans des bruitages et des effets.



« Quelqu’un de bien » est un vieux titre sorti du placard, mais qui est assez efficace, il rentre dans la tête. Les paroles un peu trop enfantins sur certains passages peuvent décevoir, et dans sur d’autres peuvent surprendre pour les effets de styles.

« Etre moi » une perle rare dans cet album, un cover tout à fait à la hauteur de nos attentes.

Christophe a réussi à mettre du bon dans ce qui semblait être un tube pour jeune ado en crise existentielle. Les paroles sont efficaces et nous donne envie de chanter et de passer la chanson en boucle. Un single ? Si c’était le cas, on attend qu’il sorte sur les plates-formes de téléchargement.

« Le grand sommeil » On ne comprend pas le but de cette chanson, elle ressemble étrangement au Grand secret d’Indochine. Un plagiat ? ou un hommage ? Quoi qu’il en soit, il y a des fautes de rimes, des fautes de rythme… Une chanson sincère mais un peu trop juste. A écouter plusieurs fois pour accrocher, et là on se rend compte du réel message, cela parle d’une personne qui va mal, qui est en phase dépressive. Selon l’ensemble du message on comprend que quelqu’un de l’entourage écrirait une lettre pour lui demander pardon de souffrir de son geste tragique.

« Allongés » une superbe chanson qui nous met les larmes aux yeux. On se demande qui a écrit le texte ? Les paroles sont si profondes qu’on arrive a peine à croire que c’est une chanson à petit budget. On est en droit d’attendre une version live acoustique, on peut penser que ce sera un succès. En elle-même la chanson se décompose en deux parties, une partie parlée qui raconte l’histoire générale et des parties chantées qui ciblent l’action présente.

« Anorexia Phobia » un titre assez sombre, il faut avoir le texte sous les yeux pour comprendre un peu mieux le message. On peut penser à une anorexie, une boulimie… Un viol ? On est assez bien baladé durant toute la chanson. Mais au final on arrive à quoi ? A rien… Seule la musique sauve l’histoire. On du mal à accrocher à l’ensemble de la chanson. C’est dommage de l’avoir mise après le titre Allongés qui était extrêmement mature.

« Overdose » Une autre perle dans cet album, une ballade qui raconte beaucoup de chose, un tube d’hiver. Un single serait le bienvenu, cependant il serait curieux de voir à quoi elle ressemblerait en version piano voix. Quoi qu’il en soit, on attend ceci avec une grande impatience. On a le droit de rêver, c’est gratuit….

« Conte de fées » Si on devait choisir un titre à retirer de l’album ce serait celui-ci. Il n’apporte rien à l’unité générale de l’opus. On dirait un titre de remplissage, mais il garde une certaine gueule.

« Un meilleur avenir » Le must pour la fin comme on dit, dommage qu’il soit après un conte de fées… il aurait sa place directement après overdose. Cette chanson est de qui ? La musique ? Le texte ? On ne le sait pas, on se le demande. Quoi qu’il en soit on apprécie ce titre qui clôture assez bien l’album.

X-Pad pour Backstage © Tous droits réservés

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s