L’origine du mal

Difficile de parler ou d’écrire à propos d’un film qui repose sur un détail, une particularité. L’origine du mal est audacieux, il reprend un canevas scénaristique très usuel à l’époque du film noir et même bien avant. Mais en dire plus serait vous spoiler le film.

Continuer de lire « L’origine du mal »

Egō un essai fantastique grandiose

HANNA BERGHOLM nous livre un film de genre pour un public universel en alliant plusieurs lieux communs du fantastique et de la mythologie celte et nordique. Un film à la fois sublime par sa photographie et ingénieux pour sa construction.

La réalisatrice joue malicieusement avec les codes des genres du film d’horreur et du fantastique. Dès l’ouverture, le ton est donné par cette ombre qui plane. Ce qui est initié dès le début se confirme par ce corbeau qui se heurte contre la vitre, symbole d’un mauvais présage.

Continuer de lire « Egō un essai fantastique grandiose »