À plein temps, la réalité des gens qui disent rien


Ce film livre le quotidien de gens qui donnent énormément pour si peu.

La charge mentale est mise en avant dans ce film, souvent réservée aux femmes, n’est pas seulement réservée à ce genre. Les hommes aussi doivent y faire face dans certains cas précis : gérer le quotidien d’une société, devoir subir les changements de tarifs, les transports, les grèves… Cette accumulation d’obligations forme cette fameuse charge sociale.

Un film à l’image de notre époque où tout va trop vite ! Où le coût de la vie augmente sans cesse pour finalement une vie d’esclavage. Nous sommes esclave du travail censé nous donner notre liberté.

Au cinéma le 16 MARS

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.