Son of the South, ou comment filmer le long combat contre la ségrégation


Dans ce bijou du cinéma contemporain américain, nous avons la lecture d’une partie de l’histoire qui a pourtant encore une forte résonance dans le monde d’aujourd’hui.

On ne peut s’empêcher d’avoir en tête la mélodie de Strange fruits et voir cette haine si bien résumée. Comment le geste de Rosa Parks a-t-il changé la face du monde ?

Le réalisateur Barry Alexander Brown par ses choix souligne la part culturelle dans le racisme avec cette scène dans laquelle Joanne (Lex Scott Davis) évoque son tour du monde : « Ils étaient plus français que blancs ». Le racisme existe un peu partout dans le monde, mais chacun se construit une vision différente de l’autre. Et c’est cette vision assez différente que chacun des pays a forgé qui fait qu’on a souvent du mal à dire qu’une chose est « raciste » ou non. Et pourtant, de nombreux clichés sont tenaces !


Ce qui est intéressant ce sont ces scènes dans lesquelles on découvre le regard des afro-américains sur les caucasiens. Même si elle prête au sourire, il y a cette réplique marquante, où Joanne demande à sentir les cheveux de son hôte Bob (Lucas Till) : « Les cheveux des blancs sentent le poulet lorsqu’ils sont mouillés ».

Même si Lucy Hale semble être avant tout présente en tant que guest, on peut (re)découvrir le jeu troublant de LUCAS TILL que l’on a déjà aperçu dans plusieurs films et séries comme MACGYVER, SPECTRUM, La chambre des oubliés, X-Men le commencement

Une reconstitution fidèle et des organismes qui ont réellement existé !

Dans la reconstitution millimétrée de cette époque, il y a aussi ces différents magazines que le héros lit comme Jet magazine et Ebony mag. Ebony, est un magazine à destination du public afro-américain. Il est créé à Chicago par John H. Johnson et est publié continuellement depuis l’automne 1945. Il est le petit frère de Jet, lui aussi publié par les éditions Johnson Publishing Company.

SNCC : Le Student Nonviolent Coordinating Committee ou SNCC (littéralement « Comité de coordination non-violent des étudiants ») est l’un des principaux organismes du mouvement afro-américain des droits civiques dans les années 1960. Il enseignait principalement des méthodes de non-violence afin d’apprendre à ne plus réagir par les coups, à supporter l’insupportable. Ce service est primordial en offrant une aide aux afro-américains comme des conseils pour remplir ses fiches d’imposition ou comment s’inscrire sur les listes électorales

La SNCC a participé à de nombreuse Freedom ride. Les Freedom ride sont des actions de militants du mouvement américain des droits civiques, qui utilisaient des bus inter-États afin de tester l’arrêt de la Cour suprême Boynton v. Virginia, qui rendait illégale la ségrégation dans les transports en commun.

Son of the South est un film splendide réalisé par un réalisateur passionné. Il y donne le meilleur de lui-même, le meilleur de son art. Prochainement, un résumé de notre rencontre sera disponible en ligne.

Le Fils du Sud / Son of the South au cinéma le 16 mars 2022

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.