Casse-Noisette et les Quatre Royaumes


Dans ce nouveau film coloré de Disney, Mackenzie Foy incarne une adolescente qui découvre un monde magique  parallèle au notre, où elle rencontre la fée du sucre interprétée par Keira Knightley .

Quand Disney tente de revisiter le compte populaire de Casse Noissette, cela donne un film coloré bien pensant destiné aux puritains, loin du conte de Tchaïkovski. Casse-noisette et les quatre royaumes évoquent également ces vitrines de noël décorées avec automates durant les fêtes. Le film est tellement riches d’éléments visuels que vous n’aurez pas le temps de tout assimiler mais ne vous inquiétez pas vos enfants seront là pour faire leurs listes.

On sent sans mal qu’il y a un gros budget derrière la peinture coloré qui éclabousse à l’écran, entre fantaisie et superproduction il manque un certains charme, ce film est une forme d’hybride mal abouti de Cendrillon et la Belle et la Bête. Notons cependant que dans le film Maléfice avec Angelina Jolie il y avait un certains charme et une beauté diabolique qui permettait aux spectateurs de savourer une relecture du conte. Hélas ici ce n’est pas le cas, nous avons une ambiance à la Tim Burton sans le génie du maitre, comme un film de commande aux allures du Alice au pays des merveilles burtonien que tout le monde a déjà oublié.

Cet hybride a malgré tout une qualité schizoïde qui n’est pas surprenant compte tenu du propos et de l’histoire source. Pour être honnête le scénario est simple, il y a des pistes intéressantes mais jamais développées. Le rythme trop effrénée vient bloquer tout éventuel développement intelligent. On sent le malaise des cinéastes perdus dans une demande de la superproduction de mélanger l’univers musical de Tchaïkovski à celui James Newton Howard. La sursaturation est le paramètre par défaut.

891283

Le meilleur atout du film est le jeune rôle principal Mackenzie Foy dans le rôle de Clara. Elle est courageuse et intrépide. Bref comme toujours il y a quelqu’un pour sauver un film et c’est cette jeune fille. Ce qui semble assez étrange, c’est cette ouverture avec un hibou rappelant Harry Potter.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s