Le Bon Apôtre de Gareth Evans


Le bon apôtre de Gareth Evans n’est pas un film où dès les premières minutes on se dit « chouette je vais passer un bon moment ». Au contraire, il est lent et se mise principalement sur son esthétique soignée. Si l’ambiance est pesante, certaines scènes se passant dans l’obscurité sont illisibles même dans le noir. On peine à discerner les choses, le côté j’infiltre une secte est prenant mais ne mène pas très loin, le côté horrifique avec des fantômes qui apparaissent à droite et à gauche est sympa mais on peine à comprendre exactement le propos du réalisateur. Entre sacrifices de sang et rituels on est dans isolement le plus total. Bravo au réalisateur d’avoir réussi à nous communiquer ces sensations, en tout cas c’est réussit.
le-bon-apotre-photo-dan-stevens-1035906
Ce qui est dommage ce sont les choses prévisibles, quand le prévisible n’apporte rien d’autre qu’une apparition et rien d’autre que de frisson, c’est le signe que c’est un film moyen qui s’oubliera dès le lendemain. 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s