Another earth


L’histoire d’une jeune adolescente qui vient de réussir le concours de la MIT, prestigieuse université américaine, tout est beau dans le meilleur des mondes, jusqu’à ce qu’elle croise le chemin d’une famille.

La réalisation

Avec une ambiance sombre et brute ce film est percutant voir dérangeant. Alternant des plongées et contre plongées, plans serrés et gros plan s’affrontent provoquant un certains vertige pour le spectateur qui reste comme abasourdi par l’action qui se déroule. Quelques plans d’ensemble assez intéressants viennent pigmenter la réalisation donnant un air de poésie dans ce film.

La bande son travaillée, elle est souvent à la limite de l’angoisse, plusieurs fois on a envie de se boucher les oreilles, un peu comme le technicien de surface qui se brule les tympans à l’aide de la javel.

Le réalisateur dit avoir essentiellement travailler le jeu d’acteur par le biais de l’improvisation ce qui offre une certaine sincérité dans les scènes. En effet retravailler dix ou vingt fois la même scène fait perdre la sincérité des gestes et aussi du jeu. Beaucoup de caméra épaule ce qui explique le tremblement assez répété, les images sont très brutes et ressemblent à celle des cassettes HI8.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s