Blackphone, terrifiante adaptation cinématographique

Black Phone est adapté de la nouvelle du même nom écrite par Joe Hill, fils de Stephen King, et publiée pour la première fois en 2004. Son réalisateur est un maitre de l’horreur et joue depuis des années avec les codes et les genres. On lui doit des films comme L’exorcisme d’Emily Rose. Il sait créer des ambiances reposant sur le vrai et un aspect psycho-social très important.

Continuer de lire « Blackphone, terrifiante adaptation cinématographique »

FIRESTARTER, une nouvelle adaptation à mi-teinte

Un film bien construit avec un rythme soutenu. Beaucoup de spectateurs auraient préféré un film plus long, mais les longueurs peuvent parfois rendre l’ensemble lourd et indigeste.

Continuer de lire « FIRESTARTER, une nouvelle adaptation à mi-teinte »

Ça recommence | Ça chapitre 2

Il y a des films qu’on hésite à voir, qu’on met du temps à visionner car la presse et l’entourage propage l’idée que c’est un échec ou un fiasco narratif. Film trop lent ou trop noyé dans son atmosphère, « ça » n’est pas pour autant un échec technique en soit. C’est vrai que si nous regardons ce film de plus près on se rend compte que sa lenteur qui la caractérise est propre a beaucoup de film qui adapte à l’écran Stephen King, et cette lenteur qui règne entre les deux grosses parties qui constituent le film ( l’affrontement final et le retour à la maison)contribue à la forme du film mais aussi à l’ambiance lourde et oppressante. Vous savez, ces moments où rien ne se passe et où l’on attend qu’une chose arrive, mais on ne sait pas quand! Il y a du coup une angoisse que cette chose arrive et nos peurs les plus profondes remontent progressivement à la surface. Continuer de lire « Ça recommence | Ça chapitre 2 »