Archives du mot-clé crime

Agressions sexuelles : Larry Nassar, ex-médecin de USA Gymnastics, condamné à plus de 40 ans de prison

Plus de 150 jeunes filles ont témoigné au procès de l’ancien ostéopathe, déjà condamné à soixante ans de prison pour détention de matériel pédopornographique.

Le procès du docteur Larry Nassar s’est achevé, mercredi 24 janvier, dans le Michigan, par sa condamnation à une peine minimale de 40 ans de prison, pouvant aller jusqu’à 175 ans. Le médecin avait plaidé coupable de sept chefs d’inculpation d’agressions sexuelles. Les sept jours qu’aura duré son procès auront surtout servi à donner la parole à plus de 150 femmes et adolescentes, pour l’immense majorité d’ex-gymnastes, mineures au moment des faits, qu’il a agressées sexuellement.

Doctor Sexual Assault Survivors
Kyle Stephens, le 16 janvier. MATTHEW DAE SMITH / AP 
Publicités

Cosmopolis c’est un huis clos de sexe, de crime et argent

On a une voiture, un homme qui ne sort pas sauf pour manger au restaurant chinois et au grille japonais. Il sort parfois à l’Hotel pour baiser des filles de la rue, même si dès le début il le fait dans sa voiture avec une femme d’age mur. Cosmopolis c’est le crime, la déchéance d’un homme tout puissant qui cherche sans cesse le frison. Pour lui plus rien n’a de sens, ni la morale, ni la religion.

En opposition à sa médiocrité, on a des hommes robots, des femmes automates qui frôlent les émotions, les champs contre champs ne respectant pas la règle en vigueur provoquent une sorte de détachement entre les mots et l’image.

Robert P, reste lui-même, émotionnellement fort à certains passages torrides et son sur jeux sur d’autres scènes ne semble pas apporter grand chose. On note au passage la beauté troublante de Sarah Gadon qu’on avait découvert dans Dream house ou A dangerous method, qui se montre l’opposée du personnage du milliardaire.

 

 

La France le pays de la catégorisation musicale

Lorsque l’on demande à un anglais ce qu’il écoute, il te citera des noms d’artistes, lorsque l’on demande à un français, il répondra un style musical, et justifiant très précisément pourquoi.

Je trouve cela fantastique de discuter musique avec les étrangers, c’est intéressant de voir leur façon de penser. L’autre soir dans un pub de la capital, une jeune irlandaise me décrit sa discographie et me dit « J’aime beaucoup U2, Nirvana et NTM… » que vient faire MTM dans cette jolie liste ? La jeune femme ne se justifie point de cet intrusion de rap dans sa liste.

C’était assez drôle de voir à quel point en France les gens sont séparés simplement par des styles musicaux, c’est le cas au lycée ou au collège. Les jeunes n’écoutent qu’une seule chose en boucle, du moins ils tentent de montrer clairement par le biais d’un style précis qu’ils sont goth ou rappeur… Finalement avec l’âge, les goûts les couleurs ne changent pas, c’est simplement son regard sur soi qui va prendre un nouvel angle. On va accepter de revendique qu’on écoute également de la variété bien qu’on aime le dernier opus de Manson. Lire la suite La France le pays de la catégorisation musicale