Oussekine, en série sur Disney+


Pour sa nouvelle minisérie française, Disney s’empare de l’affaire Oussekine. Un fait encore d’actualité au vu des différentes bavures policières et agressions à caractère racial commises à travers le monde par la police.

La série donne un nouveau regard sur l’affaire pour une génération qui n’aurait pas vécu cet épisode tragique qui a marqué la France en décembre 1986. La série appuie sur un problème qui n’a toujours pas trouvé de solution, où sans cesse il y a un va-et-vient entre les violences policières et les violences contre les policiers.

Oussekine dévoile l’affaire de l’intérieur à travers les yeux des deux camps. Peut-on appeler cela ainsi, car le meurtre d’un adolescent n’est pas un jeu et n’aurait jamais dû arriver. On découvre comment le décès de Malik a fait de lui un Martyr et le symbole d’une génération. Un décès qui a permis aux opposants aux gouvernements d’utiliser son nom pour faire faiblir le gouvernement et mener au retrait du projet de réforme universitaire Devaquet.

Le casting est excellent et nous offre des personnages marquants, Sarah, Mohamed et Oussekine transpercent l’écran.

Une série créée par Antoine Chevrollier disponible sur Disney Plus dès le 11 mai.

Distribution artistique :
Sayyid El Alami. Rôle : Malik Oussekine.
Hiam Abbass. Rôle : Aïcha.
Malek Lamraoui. Rôle : Ben Amar.
Tewfik Jallab. Rôle : Mohamed.
Naidra Ayadi. Rôle : Fatna.
Mouna Soualem. Rôle : Sarah.
Kad Merad. Rôle : Georges Kiejman.
Olivier Gourmet. Rôle : Robert Pandraud.

Copyright Disney+

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.