Penny Lame-I Don’t Talk To Boys That Make Me Cry


Dans ce titre l’artiste Punk Rock Penny Lame évoque le mal de ce siècle, avoir le cœur brisé. On baisse notre garde quelque temps, on se laisse avoir et on nous brise le cœur en nous volant des années. Dans ce titre l’artiste cri de soulagement, « C’est terminé, nous avons retrouvé notre liberté ! »

Basée à Los Angeles en passant par Nashville, Penny fait revivre les années 1970. C’est du glamour, c’est de la couleur et des paillettes qui colore l’univers de Penny. On aime cette manière de faire résonner les mots.

Avant d’être Penny Lame, elle est née en tant que Gracen Hill, une jeune fille qui écrit dans son journal intime et pleure, ne comprenant pas toujours tout aux relations humaines. Vers ses 20 ans, elle quitte l’université après avoir signé avec un éditeur puis un label.

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.