Chelsea Lovitt-State Of Denial


Oui, c’est une réalité l’Harmonica ça pose facilement le genre du titre, mais le saviez-vous qu’il a été composé à 5 heure du matin à l’harmonica?

«J’ai écrit cette chanson sur un harmonica dans un champ du Delaware le mois avant d’aller en studio. Il était 5 heures du matin et j’écoutais Dylan.» Explique Chelsea en interview. Cette explication permet de ré-évaluer l’importance de cet instrument portatif.

Il est vrai que de nos jours de plus en plus d’artistes composent sur des instruments inattendus pour ce genre d’exercice. Quoi qu’il en soit le titre est fort, il répond à une attente et nous plonge dans une Amérique de carte postale, celle qu’on s’imagine quand on est ado ou enfant.

Ce titre parle aussi des difficultés à devoir être distant des autres à cause d’un virus. «Et c’est un peu comme la situation difficile que nous avons sur la Saint-Valentin cette année où nous devons nous distancer socialement et que beaucoup d’amoureux ne peuvent pas être ensemble». Le plus ironique dans tout cela, ce sont les speed datings digital, le contact et sentir l’autre font parties de la séduction, mais mais maintenant tout cela devient difficile à savourer, nous sommes tous à des centaines de lieux des uns-des autres..

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.