3 bonnes raisons de voir DOC la nouvelle série


Doc est la nouvelle série Italienne à découvrir prochainement sur TF1. A ne pas confondre avec Doc la série américaine de Gary R. Johnson et Dave Alan Johnson.

La série de Gary Johnson et Dave Alan Johnson : Elle parle de l’arrivé du docteur  Clint Cassidy qui quitte par amour sa ville natale pour aller à New York

1: Pour l’intrigue


L’intrigue est assez banale, il existe déjà beaucoup des séries avec un héros est amnésique, qui va chercher à retrouver sa vie. Ici, c’est le contraire le héros dans le premier épisode semble ne pas vouloir retrouver ses 12 années car elles ne sont que souffrances. Comme l’explique Luca Argentero (l’acteur principal), la série s’inspire de Pierdante Piccioni et de son histoire, qui dit avoir eu envie de se suicider en premier lieu, mais il a choisi de devenir une meilleure version de lui-même.

Si vous aimez les séries où le personnage principal essaie de saisir l’occasion de devenir meilleur Doc semble être la série à voir.

2: Pour la qualité de production et pour son Casting

Le premier épisode dévoile une agréable photographie avec un casting intéressant: Luca Argentino (Andrea Fanti) possède un charisme impressionnant et joue 4 version d’un même homme celui qui a disparu des suites d’un accident, le jeune médecin passionné, le père de famille aimant qui a disparu après un drame familial et le nouveau lui qui cherche à trouver sa position dans ce chaos mnésique.

A ses côtés il y a l’actrice Sara Lazzaro (Agnes Tiberi), qui joue le rôle d’une ex femme directrice de l’hôpital, du moins ayant un rôle décisionnel dans le domaine administratif. Elle semble froide et très distante, mais on se rend compte à travers les flash backs et quelques scènes d’intimité qu’elle est quelqu’un de meurtrie.

Il y a également l’excellente Mathilde Gioli (Julia Giordano), qui joue plus ou moins une porte de sortie positive pour le docteur. Elle est amoureuse de lui, mais ils n’avaient pas encore annoncé au grand jour leur liaison. On comprend quand elle discute avec Lorenzo qu’elle avait longuement attendu et qu’elle a beaucoup souffert.

Raffaele Esposito (Marco Sardoni) joue le médecin qui a commis une erreur de prescription et qui cherche à détruire toute preuve. Il obtient en fin de pilote une promotion fortuite. Le pouvoir va-t-il le corrompre? Va-t-il essayer de détruire son ancien patron de peur qu’il ne retrouve la mémoire? Ce personnage semble être l’antagoniste excellent et il possède une certaine noirceur intéressante. Il est ambivalent et on ne sait jamais s’il est sincère ou s’il cherche à manipuler ses collègues afin de les préparer à la découverte de la vérité.

Gianmarco Saurino (Lorenzo Lazzarini) joue un interne qui semble savoir plus de choses qu’on ne croit et cache tout cela sous un sourire et des blagues. Il semble avoir beaucoup d’affection pour Julia, il la taquine régulièrement et lui dit de cesser d’attendre en vain Andrea.

3: Car cela change un peu des séries américaines

Cette série italienne inédite sera diffusée à partir du 6 Janvier sur TF1 et sera également disponible sur Salto. La série a eu un véritable succès et une saison 2 est déjà en cours de production. L’écriture et la préparation des rôles se sont fait en immersion dans des vrais hôpitaux. L’acteur principal a également eu la chance de pouvoir travailler avec l’homme qui a inspiré la fiction. Lucas Argentero livre en interview un retour assez positif de sa préparation « Pierdante Piccioni, le médecin dont l’histoire s’inspire, s’est beaucoup impliqué dans l’écriture et le tournage. Il nous a livré de précieuses informations. Nous avons passé des heures à discuter, un vrai cadeau pour construire mon rôle !».

Pour lui la découverte de ce monde l’a confortée sur son choix de carrière, «Nous avons eu l’opportunité d’être des observateurs privilégiés tout en essayant de gêner le moins possible. Cela a été extrêmement fort surtout pour une personne comme moi qui aurait préféré tout faire dans la vie plutôt qu’être médecin ! Je n’aurais jamais pu vivre avec une telle responsabilité sur les épaules…» être acteur c’est moins dangereux qu’être médecin, si on échoue personne ne meurt!

Avec la crise sanitaire cette série a trouvé un public très attentif au quotidien des médecins, ils sont devenus nos héros du quotidien, des héros invisibles et silencieux qui agissent bien souvent par vocation. Cette série a été perçue comme une incroyable opportunité par l’équipe créatrice et artistique, elles ont pu faire d’ailleurs un score d’audience record pour une série médicale de production italienne. Pour les besoins de la production face à un contexte sanitaire compliqué, les tournages ont eu lieu dans un rythme plus intense que ceux du cinéma ou de la fiction traditionnelle. Ils ont dû tourner tout assez rapidement et sans pause dans des studios dédiés à la série. Le plus essentiel pour la réussite du projet c’était que le résultat soit crédible et que l’osmose entre les comédiens soit une évidence.

Avec 9 millions de spectateurs en Italie, cette série enregistre un record pour une chaine câblée. Le tournage d’une deuxième saison de Doc est d’ores et déjà prévue.

VOIR LE PREMIER EPISODE EN EXCLUSIVITE SUR SALTO

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.