Hannah Belle – Bridesmaid


«La musique a toujours été au cœur de ma famille», explique Hannah lorsqu’on lui a demandé comment tout avait commencé. «D’un groupe de gospel familial, au chant avec Faith Hill et Shania Twain, puis au jam à Creedence Clearwater Revival, la musique faisait partie de tout ce que nous faisions.» Hannah a grandi dans le Mississippi rural dans un endroit appelé Red Lick. «Il n’y avait pas grand-chose à faire là-bas. La ville était à 30 miles de là… donc un jour normal tu pouvais me trouver travailler dehors avec les animaux ou chanter mon cœur avec une machine à karaoké dans ma chambre. »

Nous avons été séduits par la puissance de ses titres rock. Ses ballades ont également beaucoup de charmes comme Make your move. La musique coule dans ses veines, la famille d’Hannah a toujours été des pratiquants et des amoureux de la musiques. Du côté de son père, la musique retraçait profondément son héritage familial depuis Jerry Lee Lewis et Mickey Gilley. Et même son père lui-même a dirigé son propre groupe dans les années 60 en jouant de la guitare solo et en chantant tout, du country au rock and roll. «Je plaisante toujours et je dis que la musique fait partie de mon ADN, mais plus je vieillis, je le crois vraiment. Ce n’est pas vraiment un choix, c’est une partie de moi.»

Hannah a débuté le chant à l’église, son père est prédicateur baptiste, elle a toujours senti l’envie de monter sur scène de partager sa passion avec les autres. «Nous avions un groupe familial, et mon rôle était de jouer de mon tambourin rouge et de chanter mon cœur, et j’ai adoré chaque minute. Je savais que j’étais censé être un artiste

En 2007, elle a obtenu son diplôme d’études secondaires et s’est dirigée vers l’université. C’est là que son aventure de compositrice a commencé. «J’ai écrit ma première chanson assise dans une salle de piano au Mississippi College. Cela faisait longtemps que je voulais écrire, mais rien ne viendrait jamais. » Après de nombreuses prières et presque abandonné, elle s’est assise au piano et les mots ont coulé. «J’étais tellement éxcité! J’avais essayé pendant si longtemps, et finalement c’est arrivé. Cela a allumé un feu sous moi et enflammé une passion que j’ai toujours su être là. »

Hannah Belle

La vie de cette jeune artiste n’a pas été une ligne droite toute tracée, il y a eu des épreuves qui l’ont appris à apprécier l’instant présent et profiter des moments. Son père a eu des soucis de santé et autour d’elle quelques crises l’ont fait réfléchir sur ses choix, mais tout cela ne l’a pas empêcher de continuer à se battre et c’est surement dans cette direction que son talent a permis de l’aider à prendre la musique comme une thérapie ou un moyen de continuer à partager autant de choses avec le monde.

«Nous étions au CMA Fest en juin, et je faisais ma rencontre habituelle avec les fans … c’est là que j’ai remarqué que mon père n’était pas lui-même. S’étant déjà rétabli d’une chirurgie cardiaque majeure des mois auparavant, le père de Hannah, Paul, a reçu un diagnostic de cancer. «Tout s’est en quelque sorte arrêté. Il a été le moteur de mon succès dans l’industrie, et quand il est tombé malade, tout s’est arrêté brutalement».

Après avoir mis de côté la musique pour se consacré au bien-être de son père, elle a du attendre un certains temps avant de pouvoir reprendre l’écriture, mais la guérison était un miracle. Une bénédiction, la validation que les choses vont se faire avec le temps.

Si musicalement, elle avait fait une pause au niveau des concerts, elle avait continuer à écrire et la période la plus sombre de sa vie a été un moment intense où elle a écrit énormément sur son chagrin. «Je sentais que l’écriture était un moyen de libérer ce que je ressentais. C’était une façon pour moi de faire face, et je pense vraiment que certains de mes meilleurs écrits sont venus à cette époque. J’ai l’impression que c’est un nouveau départ pour moi. Je ne sais pas quelle est la prochaine étape ou où je vais partir d’ici… Tout ce que je sais c’est que la musique est mon cœur, l’écriture de chansons est ma passion, jouer devant la foule, c’est quand je suis le plus heureux, et je suis censé faire partie de la famille de la musique country.»

82506370_10159122573144338_1602222547452035072_o

Tu es libre de ne pas commenter!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.