A CHOIR OF GHOSTS


La musique de James puise ses racines dans la réminiscence de Kurt Cobain, Tallest Man on Earth et Hollow Coves. Pour dévoiler le sens de l’album, nous devons nous frayer un chemin à travers la forêt scandinave profonde et épaisse, dans le désert jusqu’à ce que nous l’atteignions, en sélectionnant la guitare avec ses airs mélancoliques et vigoureux.

Les deux titres Southwest of the Moon et An Ounce of Gold nous proposent de découvrir l’univers de ce projet folk rock, à la fois sensible et torturé. Nous avons été capté à certains moment par le petit côté Pagoda un groupe de rock alt qui avait marché dans les pas de Nirvana, dont le leader Michael Pitt avait même joué le rôle de Blake dans le film Lastdays.

Au-delà de la comparaison, A CHOIR OF GHOSTS reste un projet solide qui possède plus qu’une synthèse du rock des années 90, il apporte une signature qui se forme à partir de la folk, du rock et aussi de la pop des années 90.

 

Webpage / Facebook / Instagram / YouTube / Spotify

 

Tu es libre de ne pas commenter!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.