The Great Dictators: Quand deux classiques se rencontrent


The Great Dictators nous propose un clip particulièrement rétro, utilisant les codes du cinéma classique.

‘Killing Fields’ est du rock indé électronique et de la pop psychédélique. Quelques inspirations qui incluent Leonard Cohen, The Psychedelic Furs et Kraftwerk. Il y a une ambiance mélancolique mais édifiante.

The great dictators

Le clip reprend les codes du cinéma classique, à certains moment nous avons l’impression de tomber dans un remake du film Freaks de Tod Browning, les images très violentes crient, hurlent même si aucun son ne provient du film. Ce clip est un très bon exercice de style, la musique du groupe colle parfaitement à l’ambiance sombre du cinéma de Browning et le mélange des deux forme une noirceur contemplative, où le spectateur est hypnotisé par la fusion des genres.

Tu es libre de ne pas commenter!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.