Jesse Gimbel- Minds On Fire


Déconstruisant et réinventant des thèmes familiers, tant au niveau des textes que de la musique, le compositeur et multi-instrumentiste Jesse Gimbel prouve que la convention n’est une restriction que si elle n’est pas examinée. Le début sonne très grunge époque Nirvana, puis nous tombons assez rapidement au début du couplet dans un rock plus accessible.

Sur ses projets Jesse est accompagné par les interprètes Andy Williams (batterie) et Bianca Cevoli (chant / clés) de Philadelphie.

Jesse nous parle du titre Minds On Fire, un titre très particulier, car dédié à la musique mais pas que:

« Minds On Fire » parle de la sensation vécue en écoutant certaines chansons, celles qui vous frappe à la poitrine. Plus je plonge dans l’exploration de nouveaux artistes, sur une scène et sur de la musique live, plus je me laisse facilement imprégner de musique étonnante. Je me trouve souvent entouré d’attitudes «trop cool» qui empêchent les auditeurs de donner une chance à de nouvelles chansons et de reconnaître la période incroyable de musique dans laquelle nous nous trouvons actuellement. À une époque où la nonchalance est la clé du calme, je suis intéressée à trouver les autres personnes enthousiastes à l’idée de pouvoir ressentir les choses si fort.

Il y a aussi cette vidéo, un clip en images animés, créé par l’artiste lui même 

La vidéo de «Minds On Fire» a commencé comme un défi amusant de voir si je pouvais créer une vidéo cohérente basée sur un groupe d’idées et de lieux choisis au hasard par le groupe et moi-même lorsque nous traînions. Une fois que nous avons commencé à parler de l’idée de coureurs de piste, il semblait qu’une vidéo avec un coureur où les lieux et les personnages changent autour de lui serait un projet moins fastidieux que certains des autres clips que j’ai publiés dans le passé. . En fin de compte, j’ai trouvé que la chanson évoluait trop du début à la fin pour avoir un visuel aussi simple, alors le concept a grandi et grandi. J’ai fini par consacrer quelques mois à la conception de chaque élément de la vidéo, du dessin et de l’animation de chaque caractère et de chaque élément d’arrière-plan à la numérisation d’une foule de papiers de marbré et de construction faits à la main pour donner de la profondeur et de la texture au style de l’oeuvre à plat.

Quand on écoute ce titre on a l’impression d’entendre beaucoup de choses, du rock, du grunge, du jazz, du classic rock sans pour autant être très proche du style des années 60-70.

C’est difficile de travailler pendant longtemps sur un projet, même au départ fondé sur des idées aléatoires, sans que le sens ou la croyance ne soit absorbé. La vidéo mentionne de manière passagère la façon dont nous essayons de résoudre les problèmes de ce pays à l’heure actuelle: construire des barrières entre les gens plutôt que de résoudre les problèmes réels. Dans le processus de réalisation de la vidéo, j’ai eu l’idée d’utiliser un autre problème qui me tenait à cœur – l’invasion des lanternes tachetées en Pennsylvanie – en tant qu’élément de la vidéo, et je souhaitais saisir cette occasion pour sensibiliser le public à la question. cette. Cette espèce envahissante envahit les forêts de tout l’État. J’ai personnellement constaté les effets des beaux endroits que j’aime aimer doubler et, à mesure qu’ils se rapprochent de Philadelphie, il est important de reconnaître ce qui se passe et de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour agir.

Tu es libre de ne pas commenter!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.