Le monde de la série Partie II


La genèse de l’adaptation :

Ce projet est un cas à part dans le monde du cinéma, car c’est un scénariste et réalisateur qui a été à l’initiative, habituellement ce sont les studios qui font des commandes et des appels d’offre. Dans le décors scénaristique, beaucoup de gens disaient impossible à réaliser ce roman, par sa diversité et son univers, un projet trop complexe et d’ailleurs beaucoup de réalisateurs ont tenté l’aventure. Seul Peter Jackson a réellement tenté l’aventure jusqu’au bout, avec la 2e moitié des années 90, Jackson contact le propriétaire des droits et du premier réalisateur de la première adaptation cinématographique. Un film d’animation, assez remarqué, on remarque à la vision de ce film que certains plans ont été repris dans la version cinématographique de Peter Jackson.

Ce qui est intéressant c’est la mise en scène de l’univers animé vers un univers réel tel que celui de Peter Jackson. Le film initial écrit dans le tout début, par son scripte était assez énorme, avec des tractations financières assez longues. Puis une prod accepte sous condition de faire cela en 3 films. Avec un budget de 130 millions de $. Peter Jackson étant un réel fan a tenter de suivre à la lettre l’œuvre originale. Soucis de respect du texte original. Si on regarde le making of du film, on voit que Peter Jackson se baladait avec l’œuvre littéraire sous le bras. Tout scénariste à sa propre interprétation d’un texte, mais c’est aussi une interprétation artistique différente puisque le rythme cinématographique ne peut pas être calqué sur le modèle du roman. Il y a forcément des différence, mais ici l’importance c’est d’étudier le clash entre le roman et le film proprement décrit comme un block buster.

Jackson avait le désir de transcender le roman, il veut faire un film réaliste, ce qui mettra en place des repères pour des productions futures telles que des séries télés. Ce qu’on a évité ce sont les simplifications du fantasi.

Le but de Jackson c’est de convaincre que ceux qui n’ont pas lu le livre et qui ne sont pas fans de Tolkien puisse aller dans cet univers quelque peu simplifié. Le premier film reprend le livre à la lettre. Un block buster doit aller très vite, il y a un processus de simplification propre au monde du cinéma. Peter Jackson a cependant essayé d’éviter les clichés de super héros hollywoodien, même si il y a un côté publicitaire avec des acteurs qui se battent et qui ont les cheveux bien placés.

Le processus d’adaptation

L’ampleur des moyens à mettre en œuvre c’est de créer ce que les mots nous laissent imaginer. C’est à ce moment que va intervenir la logique de production, avec ses contraintes, et ses limitations.

Lorsque l’adaptation doit se confronter à des enjeux trop important il y a des problèmes, tel que le problème de Tim Burton avec la Planète des Singes, où Tim Burton décrit ce film comme un raté dans sa carrière. Comment concilier un désir sincère d’adapter une œuvre qu’on aime et qu’on admire avec les contraintes de production industrielle d’un block buster.

Dans le film de Peter Jackson Hobbit Land est réduit à un univers petit, hors dans le livre il y a une grande description, hors ici dans le block buster il faut avoir de l’action assez rapidement. Un effort louable de restituer fidèlement l’univers de Tolkien, il est évident que les lois de production se sont imposées dans le développement de l’intrigue. On se trouve ici face à une logique narrative qui est propre au block buster. Toutes les 10 mins, il y a une scène d’action, pour produire une stimulation régulière. Dans la mise en scène il y a une uniformisation qu’on perçoit si on étudie le détail des séquences, au risque d’attirer les foules d’admirateur de film qui opère au détriment de tout procédé de mise en scène jusqu’à perdre tout sens.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s