L’atelier de Cédric, Rencontre avec Claude Lemesle


Rare atelier d’écriture encadré par des Professionnels, Cédric nous donne l’occasion pendant 4 h d’apprendre beaucoup sur soi et sur le regard des autres. Dans un cadre stimulant « le Studio bleu », Cédric invite des personnalités et acteurs majeurs chaque semaine afin de nous faire découvrir le parcours et les activités de l’ombre.

Rencontre avec Claude Lemesle

Rencontre avec Richard Cross

Auteur, parolier et président de la sacem depuis ce homme de lettre et de science nous parle de son expérience dans le milieu musical.

Le mythe de l’auteur interprète-compositeur est des plus beaux, mais souvent stimulé par le contexte commercial. Pour ma part je vois cela comme étant 3 univers et 3 dons totalement différent. Molière par exemple était connu pour tout faire, la mise en scène, l’écriture et pourtant il confiait la musique à quelqu’un.

Dans la chanson il faut un timbre et pas seulement du talent ou le don, Johnny le dit lui-même, on a beaucoup de chanteur et peu de timbre identifiable. Le timbre selon moi est l’identité d’un artiste.

Vincent Delerm quand à lui est tout juste face à des monstre comme Brel, Vanessa Paradis.  Je pense que l’identité vocale a disparu tout simplement sous l’impulsion des émissions comme Star académie où c’est le concours de « Celui qui chante le plus fort ».

Alors qu’est-ce qui compte réellement ?

Il faut avoir du talent, mais un don. Il est vraiment rare d’avoir les 3 dons comme celui du chant, de la composition et de l’écriture. Ce talent est en réalité un compagnon indispensable, d’ailleurs pour ceux qui travaillent comme auteur ou compositeur, il faut souvent trouver un double, un complémentaire qui jouera le rôle de négatif. Vous savez celui qui va vous booster à aller là où on n’osait pas encore.

Comment écrire un bon texte ?

C’est une bonne question que j’aborde dans mon ouvrage que j’ai publié il y a peu de temps. (L’art d’écrire une chanson, ndlr) Selon moi, un bon texte répond à plusieurs paramètres. Un bon texte dit être un texte qui ne transpire pas les heures de travail, il doit avoir de la finesse et de la compréhension sans être pour autant banal.

On voit de plus en plus de chanteurs et chanteuses qu’en pensez-vous ?

La question de la personnalité est complexe, entre interprète qui s’approprie et celui ne change rien. C’est le cas d’une chanson de Claude François My Way, elle a été plusieurs fois reprise. Je pense qu’avec les années 90 le sens du mot « interprète » a beaucoup changé, désormais un bon interprète c’est celui qui vit et change la chanson en se l’appropriant alors qu’il y a 50 ans, un interprète reprenait une chanson et la chantait tout simplement.

La Sacem

La Sacem n’est là que pour faire la gestion collective, elle ne joue en aucun cas le rôle de gendarme. La gestion collective est un service pour les artistes dans leurs démarches, cela permet d’éviter d’aller de droite à gauche récupérer ses droits d’auteurs liés aux diffusions.

Publicités

Une réflexion sur « L’atelier de Cédric, Rencontre avec Claude Lemesle »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s