[Coup de coeur ciné ]The Bubble


À Tel-Aviv, le quartier de Sheikin Street, chic et branché, semble être sur une autre planète. Dans cette « bulle de paix ». Lulu, travaille dans un Body shop, Noam chez un disquaire et Yali tient un café. Tous les trois vivent dans la plus grande insouciance et semblent ignorer les conflits qui les entourent. Mais, tout change le jour où Noam rencontre Ashraf, un palestinien au physique ravageur. Une relation forte et érotique commence entre les deux hommes. Ashraf s’installe peu à peu dans le groupe et tous l’aident à rester en Israël clandestinement. Le couple devient un symbole de paix et de compréhension mutuelle. Mais l’utopie de ces jeunes est vite rattrapée par la réalité politique et sociale et la violence atroce du quotidien…

Un message de paix et d’amour

Le film est poétique et sombre, quoi que de plus difficile que de parler d’homosexualité sur un décor post apocalyptique. Entre deux bombes et deux explosions pour des hommes de deux religions vont s’aimer, s’aimer bien au-delà de la différence et des préjugés. Lorsque tout semble perdu, il faut tout entreprendre pour retrouver un peu d’espoir parmi les pierres qui s’effritent. L’auteur avoue que l’histoire se rapproche légèrement de sa propre expérience de la vie, il a en effet rencontré son compagnon actuel lors de son service militaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s