C’est quoi cette merde? L’eau un bien public ?


On Voudrait Bien en Savoir un peu plus !!!

Les élus et les militants de  partis doivent être exemplaires, dit si bien Gabriel

Amard sur son blog perso….


Sur l’eau, la bataille se poursuit. En Île-de-France, avec les deux camarades Nicolas Voisin de Seine-Saint-Denis, et l’homme de Crosne « j’y prend toute ma part. Nous vous proposons nos arguments. Hier soir, c’est sur cette base que je me suis rendu à la réunion publique organisée à Ivry par les délégués du Syndicat des Eaux d’Île-de-France (SEDIF) et les usagers opposés aux projets d’André Santini. Après avoir « infusé « , il faut diffuser. »

Depuis un an et demi, le SEDIF a lancé le processus de renouvellement du contrat de distribution de l’eau potable pour 144 communes de la banlieue parisienne. Il arrive à terme le 31 décembre 2010. D’un montant de 371 millions d’euros annuels, il s’agit du plus gros contrat de délégation de service public en France et, certainement, l’un des plus importants d’Europe. Il est dévolu depuis 1923 à l’entreprise Véolia (ex Générale des Eaux).

De l’avis d’un nombre grandissant d’associations de consommateurs, de collectifs citoyens, d’élus locaux et même de journalistes, le SEDIF est le quartier général d’un système complètement opaque, politiquement verrouillé à triple tour par son président (en poste depuis près d’un quart de siècle) et entièrement soumis aux intérêts financiers de son concessionnaire Véolia qui réalise de considérables bénéfices sur le dos de près de 4 millions d’usagers au moyen de surfacturations stupéfiantes (61,2 % de marge bénéficiaire, soit 90 millions d’euros par an, selon UFC Que Choisir).

Voila les messages plus ou moins sincères des habitants des communes de l’Essonne:

Marc,38 ans, Plombier:  » Je ne comprends pas le but de ce vote? encore un vote déguisé pour cacher quelque chose? On nous demande de voter de nous intéresser, mais rien ne nous aide réellement à prendre de bonne décisions. »

Sophie,24 ans, Étudiante en Gestion commerce:  » Je voudrai savoir à quoi va déboucher ce vote? Bientôt on va devoir payer pour respirer… Des votes inutiles? Ou encore une idée de la droite? »

François,19 ans, Lycéen:  » Je ne savais même pas qu’on devait voter pour ça!… Cela consiste en quoi ? »

Répondez à la question : «Etes-vous favorable à un service public de l’eau potable par la création d’une régie à viry-Chatillon et à Grigny ?»

Infos:

Qui vote ?
Tous les usagers de l’eau à Viry et à Grigny, dès 18 ans : les habitants, les salariés, les commerçants et entreprises.

Où voter ?
• Dans les mairies de Viry-Chatillon et Grigny
• Les mairies de quartier de Viry-Chatillon
• Les maisons de quartier de Grigny
• Les marchés de Viry et Grigny
• Centre commercial du Moulin à Viry-chatilon les samedis 12 et 19 juin
• A la fête de quartier des Coteaux de l’Orge
• Place François Mitterrand le samedi 19 juin…

Voir Aussi

Publicités

3 réflexions sur “ C’est quoi cette merde? L’eau un bien public ? ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s