The Curse of Buckout Road


Un film qui est à voir en VO, car le doublage est parfois en dessous, malgré un casting voix française intéressant.

Ce film part sur une idée intéressante et son introduction est très attrayante, mais rapidement on a des soucis avec la logique et le ton que prend le film. On sent une volonté de prendre un genre et de le tordre jusqu’à obtenir un film d’horreur familial qui pourra être diffusé en journée.
Les conséquences sont désastreuses : on n’a aucun, aucune scène qui met la pression émotionnelle et psychologique. C’est un bon (télé)film qui se regarde, du moins pour la présence de Danny Glover !

Danny Glover reste convaincant et on regrette qu’il disparaisse aussi rapidement de l’écran. Dominique Provost-Chalkley est la petite découverte dans ce film, même si elle possède une filmographie grandissante, le petit côté ado torturée et gothique lui va très bien. Si son personnage est attachant, elle fait partie de ce trop qui rend ce film au sujet intéressant en un teen movie passable. On regrette que l’idée de base se fane très rapidement et s’enlise dans un moment de cinéma trop aseptisé. On a l’impression de revoir l’échec de The Crow Wicked Prayer à la sauce Blaire Witch.

Pourtant, utiliser des légendes locales, pour utiliser ensuite les croyances et une forme de conspiration démoniaque est assez osée ! On regrette simplement l’aspect trop teen movie qui vient détruire l’originalité de l’idée. En effet, là où certains seraient tombés dans un Blaire Witch avec une accumulation de plans en POV, le réalisateur met rapidement le détail du documentaire filmé par des ados de côté. Il décide alors de se centrer un peu plus sur l’éternel dualisme entre science et religion. Un débat éternel qui n’aura jamais de fin, car le scepticisme et la rationalité se sont toujours combattus. Néanmoins, on sait avec les études neurologiques et d’imagerie médicale que la foi a un réel impacte sur notre physiologie. À croire que la Religion n’est pas seulement un ensemble de prière, mais plutôt la capacité à se livrer corps et âme dans une croyance.

Voir le filmLouer le film

Des légendes locales et urbaines.

La route citée dans le film existe réellement, il y a réellement de légendes et des croyances autour. Il est vrai que le lieu est assez effrayant quand on regarde les différentes photos prises par des touristes !
Après, il faut faire attention, car en regardant de très près, on remarque que la production, les créateurs du film ont énormément construit leur communication dans les médias en ligne afin de créer une réelle convergence. On note presque 35K d’abonnés sur facebook, 57k sur instagram. Tout cela nous rappelle un peu le lancement de FreakyLinks !

«Lorsque vous mélangez une longue histoire de violence avec un manoir abandonné sur une route effrayante entourée de bois, vous savez ce que vous obtenez ? Le paranormal. Depuis Buckout Road à White Plains, New York a cette combinaison, naturellement, elle a un peu d’histoire paranormale. Bien que celui-ci soit particulièrement intéressant avec les incendies criminels, les vols de tombes, les procès de sorcières et plus encore qui jonchent son histoire.»… Il existe un livre avec un regard approfondi sur l’histoire de Buckout Road, il s’appelle Buckout Road: Revealing the Horrifying Truth of Westchester County’s Alleged Haunted Street, il a été écrit par Eric Pleska, mais n’existe qu’en anglais. • Plus d’infos sur le blog Urban Legends

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.