The Firefolk-Alisha |Les matins de Julien|


Ce matin l’énergie était un peu absente et le titre Alisha m’a donné l’envie de prendre un bon café et prendre le large.

Cette chanson met en opposition deux manières de voir l’amour, celui qui s’installe avec pour vivre ensemble malgré les contraintes, et celui qui laisse l’autre vivre ses passions. En gros la liberté d’un Être doit-elle être au dessus des passions de l’amour ?

Dans ce récit le marin s’en va en mer en sachant qu’il ne reviendra pas, car l’amour du risque et de la navigation est bien plus fort que l’envie de s’installer avec quelqu’un. Cette chanson soulève un paradoxe : l’amour est quelque chose de très égoïste lorsqu’il est partagé.

SoundCloudSpotify

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.