Je Vais t’aimer : Soirée Karaoké pour le lancement de la comédie musicale


D’aucuns diront que les chansons de Sardou c’est Has Been et juste bon pour une soirée Karaoké. Après tout qui n’a jamais fini une soirée sur les Lacs du Connemara dont chacun enchaîne un mot à tour de rôle… ?

Alors faire une comédie musicale avec les tubes de Sardou en 2020 ? C’est terriblement osé.

Oui ce sont des tubes.
Non, on ne présente plus Michel Sardou.
Pour autant un spectacle musical avec ses chansons il fallait oser.
Trop populaire pour certains, trop poussiéreux pour d’autres et pourtant c’est l’idée qu’a eu Franck Montel, qui s’est entouré de Serge Denoncourt pour reposer le livret musical.

Et quoi de mieux qu’une soirée Karaoké pour présenter ce projet et cette troupe qui le représente ?

C’est donc au tout nouveau BamBox de l’Etoile que nous avons été conviés pour découvrir la troupe de « je vais t’aimer ».

Et quelle belle surprise d’y découvrir un livret de Sardou rafraîchi et modernisé, défendu par une troupe jeune et pétillante.

Les textes ont été repensés de façon à nous livrer des chansons à texte. On redécouvre des nouvelles chansons qui ne restaient plus auparavant que de simples tubes qu’on ne chantait à tue-tête.

En créant un livret avec les chansons phares de Michel Sardou, Serge Denoncourt nous invite à découvrir une histoire qui dure 40 ans, racontée par Nicolas (Hakob Ghasabian). Il suit l’évolution de cinq amis et notamment ce couple composé de Nicole (Sofia Mountassir) et Léo (Boris Barbé) et de leurs amis Thomas (Vinicius Timmerman), Mike (Hobbs), Antoine (Tony Bredelet), Louise (Emji) avec comme élément central le Bateau le France.

La lecture des noms du cast révèle sans surprise la signature de Bruno Berberes, directeur de casting.

Force est de constater que cette troupe fonctionne et dégage une cohésion et un mélange de talents qui détonnent et donnent de la voix.

Tony Bredelet et Emji sont de très jolies découvertes, surtout quand on redécouvre une chanson qui est pourtant déjà un tube comme « je vais t’aimer ». Et que dire de Vinicus Timmerman, qui nous fait frissonner en entendant les Lacs du Connemara (une première) ? Qui aurait pu dire que derrière cette chanson phare on pourrait y découvrir un message politique et puissant, défendu par un chanteur émouvant ? Son intrigue, en trio avec Emji et Tony nous donne envie d’en savoir plus.

Le spectacle va retracer l’histoire de ces six personnages à travers quarante années d’histoire, de mode, de mouvements sociaux qui résonneront à travers les textes de Sardou réadaptés pour l’occasion.

Il ne fait nul doute qu’il se passe quelque chose avec cette troupe qui nous donne envie de découvrir ce spectacle.

Je vais t’aimer commence à se jouer par une tournée en province, avec une première date à Lille le 21 octobre prochain, et débarque à Paris à partir du 20 mai la Seine Musicale. Réservation

Et on hâte d’aller aimer je vais t’aimer.

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.