Le mariage de la dernière chance


Le film débute sur une image d’amour, une scène idyllique de deux adolescents qui se promettent de s’aimer toujours. De nombreux téléfilms ont utilisé cette introduction simple et facile.

Le film dans sa globalité ressemble énormément à Love, Again (2015, Michael M. Scott) avec Paul Johansson, qui met en avant un couple, qui peu à peu a perdu la magie des débuts, ils sentent que le divorce reste la meilleure des solutions, mais leur fille souhaite se marier là où ses deux parents modèles se sont engagés.

Il est clair que ce scénario est très basique, et retrouver la même chose dans Le mariage de la dernière chance n’est pas étonnant. Il manque juste ici le piquant de Love, Again et l’excellente alchimie entre Paul Johansson et Teri Polo.

Même si, nous avons le grand retour de Jennie Garth, Mike Rohl peine à nous faire vivre un moment inoubliable. Dan Payne qui était excellent dans plusieurs autres films, reste trop en retrait dans l’ensemble du film et on perd la magie que le film essayait de nous vendre dans son ouverture!

Dan Payne sera prochainement dans DEVIL IN THE DARK (2021, Carey Dickson)

Une réflexion sur “Le mariage de la dernière chance

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.