Marie Minet, Happy End


Alors que de nombreuses personnes parlent d’une difficulté quotidienne à garder le sourire, Marie Minet est de retour avec Happy End.

Sa prosodie particulière entre le chant et le parlé est toujours au RDV. Son clip est intimiste et poétique, il souligne le texte sur la désillusion et un questionnement pragmatique d’un témoin d’un monde en déclin. Le texte joue sur le champ lexical du merveilleux et des saisons, comme pour mettre en lumière l’aspect d’idéalisme déçu, mais il y a malgré tout un sentiment d’espoir qui se dégage de tout cela, car la foi est souvent la dernière chose qu’il nous reste!

Visuellement nous avons beaucoup repensé au clip L’équilibre de Kyo, mais également à Dracula le spectacle de Kamel Ouali et son tableau Encore avec Julien Loko. Mais tout cela n’est qu’une paraphrase silencieuse de Sarah Bernhardt ou encore Isadora Duncan.

Mais que reprocher à Marie si ce n’est qu’elle offre à chacun de ses clips une oeuvre trans-disciplinaire?! Et c’est ça qui est merveilleux.

Nathalie Fauquette dans Dracula de Kamel Ouali.

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.