Rencontre avec Lise Baron, réalisatrice du film : Etudiants tous à l’usine


Durant le festival du film d’éducation, la réalisatrice Lise Baron évoque l’origine de son film Etudiants tous à l’usine.

Un témoignage touchant sur un film sociologique. Les images sont de Timo Ebermann, elles ont une certaine sensibilité très troublante et le propos est poignant.

Alors que Mai 68 se termine, que les ouvriers retournent dans les usines et les étudiants dans leurs amphis, il est un petit groupe pour qui la lutte ne s’achève pas là. Ils ont à peine dix-huit ans, sortent tout juste de la Sorbonne ou du lycée Louis-le-Grand et ne connaissent de la « révolution » que les écrits de Marx, Lénine ou Mao. Mais ils sont convaincus que, pour mener la lutte, il ne faut pas se contenter de tracter à l’extérieur des usines, il faut s’y faire embaucher.

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.