Tali Trow-Wishbone


Tali arrive à nous faire voyager dans les campagnes irlandais/écossaise, dans une ambiance celte et bretonne où l’on aime se réfugier.

Si vous aimez le voyage ce titre a été enregistré à Edimbourg par John Wood (John Martyn, Nick Drake, Beth Orton) et met en vedette le violon de la chanteuse canadienne Miranda Mulholland (Jim Cuddy, Great Lake Swimmers, Calexico). Il parle d’un membre de la famille élargie de son auteur qui vivait dans le Nord-Est, où il a déménagé avec sa famille.

Un album propice à la contemplation

L’album regorge de merveille que ce soit Number 51 qui est incroyable, avec une finesse prodigieuse, nous sommes comme sous la pluie à l’écouter chanter. Ce titre est très empirique alors que le suivant Hummingbird est beaucoup plus dans l’attente, l’attente que l’émotion s’envole et nous emporte avec elle. Le couplet repris en choeur est excellent, à certains moments nous avons l’impression d’écouter l’excellente cover du célèbre You’re The One That I Want par Lo_Fang qui a su étirer l’essence même du désir.

Ici, sur cet album il est question de bien plus que le désir, il y a la mémoire, la famille, le désir et aussi une forme d’universalité celle de la Folk. Il y a ce dialogue intercontinental, où Tali Trow fait sonner sa folk telle un projet indie americana avec des influences Jazz, Blues et Country. Il y a ces deux excellents titres Wake Up et This Life qui surpassent le reste de l’album sans chercher à être des singles. Oui, le single est trop markété, ici cet album s’écoute en fermant les yeux, en prenant le soin de ne pas être submergé par autre chose que l’émotion.

Wishbone

On a beaucoup aimé la voix et l’émotion, elles sont réelles et pleines de générosité. Un titre assez énigmatique quand on lit la définition du mot Wishbone: cela désigne l’os entre le cou et la poitrine d’un oiseau. Selon la coutume on prend deux parties de cet os et on tire, le détenteur de la partie la plus longue a le droit de faire un voeu. La seconde définition parle de la partie fourchue dans la suspension d’un véhicule ou d’un avion. La troisième concerne le monde marin c’est une bôme en deux moitiés qui se courbe vers l’extérieur autour d’une voile et se rejoignent à l’arrière. Et la dernière définition concerne une formation offensive dans laquelle l’arrière latéral s’aligne immédiatement derrière le quart-arrière avec les deux demis derrière et de chaque côté de l’arrière latéral.

Honnêtement au vu du refrain on pense que cela concerne la tradition de faire un voeu ! Qu’est-ce que vous en pensez?

Pour découvrir son univers rdv sur son site officiel.

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.