César Wagner, un flic monsieur tout le monde


César Wagner est la nouvelle série de France télévision avec Gil Alma en tant que flic atypique. Après un succès télé dans la série «Nos chers voisins» le comédien a fait une tournée des planches et le voila en tenu de capitaine incorruptible.

Le premier épisode a été diffusé le 17 janvier 2020 et avait réuni 5,4 millions de téléspectateurs (23,2% de PdA). Il a été rediffusé ce vendredi 27 Novembre enclenchant ainsi le démarrage officiel de la première saison. A ce jour 3 épisodes seront diffusés (selon la grille diffusée par Allociné).

Ce que nous avons aimé dans ce pilote

Une légiste conforme aux normes de cette décennie

A son habitude le pilote vient planter l’histoire de la série, son univers et présente ses personnages récurrents. On a une équipe de la crime, une mère à la tête de la politique strasbourgeoise et une médecin légiste un peu hors-normes. Oui, depuis quelques années avec l’effet Doctor House on a eu le plaisir d’avoir de plus en plus de docteurs un peu fous, excentriques ou complètement passionnés. Que ce soit dans NCIS avec Abby la légiste gothique, l’enquêtrice passionnée dans Alexandra Ehle ou encore Balthazar.

Cette dernière décennie a marqué un changement dans le traitement de la Science qui est montrée sous un angle plus geek. Auparavant elles étaient surtout mêlées à l’extraordinaire tel l’exemple de Chérie j’ai rétrécis les gosses ou encore celui de Retour vers le futur. Maintenant la chose qui provoquait l’absurde est devenue une force et un prétexte narratif.

Un enquêteur au grand coeur, presque monsieur tout le monde

Cet enquêteur est presque un monsieur tout le monde, il a ses phobies, ses névroses (comme beaucoup d’enquêteurs…), il a aussi des problèmes avec sa mère qui semble s’immiscer un peu trop dans sa vie. Son hypocondrie vient surtout créer un angle de lecture des enquêtes un peu plus différente de celle de ses collègues. Un peu comme chez d’autres enquêteurs nous utilisons un défaut pour en faire une qualité. Dexter aide la police de manière très consciencieuse car il est lui-même un tueur en série. Balthazar a la capacité à surmonter son deuil en sur-compensant dans l’extrême et le travail, c’est d’ailleurs ainsi qu’il devient le meilleur légiste de tout Paris.

César est bon par ce qu’il a peur des microbes, par ce qu’il va souvent penser au plus juste, il respecte la justice et en devient même le bouc émissaire de sa hiérarchie, qui souvent par politisation ne va pas chercher plus loin, elle veut faire respecter la paix au détriment de la vérité, en conséquence elle ment ou ne cherche pas à dépasser un constat et une mort évidente même si elle est parfois douteuse. César veut faire respecter la loi, mais comme il ne se sent pas légitime il va même jusqu’à vouloir donner sa démission après sa première enquête à Strasbourg. D’autres se seraient sentis victorieux et auraient accepter avec joie les lauriers, mais lui non, car il ne se sent pas à la hauteur de sa fonction. Il a peur que sa maladie soi un frein, alors qu’elle lui a surtout offert l’opportunité d’être plus précis dans ses enquêtes.

C’est par ce qu’il ne se sent pas à la hauteur, qu’il doute de lui, qu’il est à l’opposé des héros classiques des films policiers que César est un bon anti-héros qui malgré lui devient un héros. C’est un monsieur tout le monde qui donne une bonne bouffée d’air frais à la fiction. Il est un peu gauche et maladroit, il représente à lui seul le police sous ses meilleures et plus mauvais jours.

Des guests encourageants

Pour ces 3 premiers épisodes la série va s’entourer de guests comme Samuel Labarthe, ex-commissaire Laurence des Petits meurtres d’Agatha Christie, qui a récemment incarné De Gaulle sur France 2, Ophélia Kolb (Dix pour Cent dont la fin n’est plus si certaine), Bruno Todeschini (La Vie devant elles), Emilie Caen (Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ?). 

Dans l’épisode 2, Amaury de Crayencour reprend un rôle de médecin, et cette fois, il en pince pour son ancien voisin. Bref ce casting est bon et fait plaisir aux sériephiles qui pourront se faire un plaisir à découvrir l’acting de ces comédiens sous une approche différente.

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.